Abidjan- « Affaire un bateau de la marine chavire »: De nouveaux indices sur la mort du Mdl Oyassi Jocelyn

Publié le par thruthway

Mdl-Oyassi-Jocelyn.PNG

Mdl Oyassi Jocelyn assassiné par le régime Ouattara 

 

 

Des faits qui confirment la crédibilité des infos du groupe Acc-communication

 

L’une des victimes du bateau de la Marine nationale qui a chaviré portait des impacts de balle. Un fait curieux qui remet en cause, la version officielle, de la noyade. «Notre parent qui est mort dans l’accident de la vedette de la marine est un gendarme. Mais son corps qui se trouve à la morgue de l’hôpital militaire d’Abidjan (HMA) présente des signes bizarres. Il est couché sur le dos, ses mains sont liées et il y a une trace de balle dans son épaule. Le corps est vêtu d’un pantalon treillis», explique un des parents de la victime. Qui ajoute que la victime, Mdl Oyassi Jocelyn, vivait à Vridi-cité dans la commune de Port-Bouët.

 

«Nous sommes allés voir le corps à la morgue et étions surpris de voir les traces de balles et les mains liées pour une victime qui serait morte par noyade. Le jour suivant, nous sommes retournés voir le corps, mais il nous a été formellement interdit de revoir le corps de notre parent», précise notre source. Qui dit avoir des doutes sérieux sur l’origine de la mort. A partir de ces indices troublants, il y a lieu de s’interroger si ces militaires sont effectivement morts noyés dans l’accident de bateau.

 

Le 5 septembre dernier, un bateau de la marine nationale a chaviré dans la lagune avec à son bord 15 éléments des Frci. 9 personnes ont été repêchées tandis que 6 sont portées disparues, selon la version officielle fournie par le gouvernement Ouattara. Quelques jours après ce drame, des indices font douter de la version officielle. 



Alama Silué de Kagbolo

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article