AFFAIRE "COMMANDO BEINGUISTE": DE L'INTOX? DES ÉLÉMENTS DE PREUVES...

Publié le par thruthway

http://frindethie.files.wordpress.com/2012/01/frci1.jpg?w=300&h=181

 

 

Nous avons publié ici même le cri de colère d’un ressortissant de la région wê qui n’arrive pas à comprendre le but but précis que vise le confrère ivoirebusiness quand il s’acharne à distiller des informations caduques à même de menacer la vie des population du grand ouest.

 

Rappelons que ces populations paisibles ont fait et continuent d’ailleurs de faire l’objet de violences insupportables de la part des dozos de Ouattara déguisés en soldat.

 

Avec l’aide du confrère Germain Séhoué, nous sommes à même de vous prouver que l’information est totalement fausse. En effet à écouter les bandes sonores ci-dessous, on se rendra rapidement compte que les populations locales sont elles-même surprises d’apprendre que les FRCI se seraient enfuis de la ville.

 

Les bandes sonores que nous vous présentons ici sont le fruit de coups de fil lancés directement à des résidents de la ville de Bangolo. Selon ceux-ci l’information est totalement fuasse. Ecoutez plutôt.

 

1. Bande sonore 1les Frci poursuivaient des petits braqueurs…

2. Bande sonore 2je suis dans un maquis …. il n’ya rien

3. Bande sonore 3le 1er janvier ils ont tiré ici vers 2 heures (NDLR: du matin)….. les Frci sont là. Ce sont eux qui ont tiré…

 

Source: eburnienews.net

Publié dans Actualité militaire

Commenter cet article

D
Les bandes sonores ne représentent non plus une preuve ! Vous n'avez rien prouvé par cet article !
Vous devez vous rendre sur place à bangolo et parcourir bien la ville et les villages pour avoir les informations q'il faut ! ça c'est du journalisme. Permettez-moi de douter de cet article dont le
titre accrocheur n'a pas grand'chose à voir avec l'article !
Répondre