Affi N’Guessan : " Le panel va confirmer la légitimité du Président Laurent Gbagbo."

Publié le par thruthway

http://www.rti.ci/images/affi12.jpgLe président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, a affirmé, mercredi, que l’arrivée prochaine, à Abidjan, du panel de cinq chefs d’Etat africains, en vue de trouver une solution à la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, est "une grande avancée" qui permettra, selon, de "confirmer la légitimité de Laurent Gbagbo".

"C’est une grande avancée pour la Majorité présidentielle (LMP), Laurent Gbagbo et les ivoiriens, en ce sens que cela permettra aux chefs d’Etat et aux experts d’évaluer tout le processus électoral et de faire triompher la vérité", a déclaré Affi N’Guessan, lors d’une conférence publique à l’hôtel du district d’Abidjan, au Plateau.

Pour l’ancien premier ministre ivoirien, la Majorité présidentielle remportera "la bataille de l’évaluation" qui est, a-t-il ajouté, la preuve d’un "désaveu" de l’Union africaine (UA) vis-à-vis des positions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) sur la crise postélectorale en Côte d’Ivoire.

Se prononçant sur la présence décriée du président burkinabé, Blaise Compaoré, dans ce panel par certains partisans de Laurent Gbagbo, Pascal Affi N’Guessan a trouvé "juste et normale" leur position.

"Blaise Compaoré ne bénéficie pas d’une immunité qui lui permet de dire n’importe quoi et de faire n’importe quoi", a-t-il martelé.

Ce Groupe de haut niveau pour le règlement de la crise, assisté par une équipe d’experts, évaluera la situation et formulera sur la base des décisions pertinentes de l’UA et de la CEDEAO, une solution politique d’ensemble, dans un délai d’un mois, et qui sera "contraignante" pour toutes les parties ivoiriennes avec lesquelles elles auront été négociées, selon le communiqué de la 259ème réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA tenue samedi à Addis-Abeba.

AIP

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article