Abidjan: Le personnel de la BCEAO est à son poste

Publié le par thruthway

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR5FXz4dSvIv-YUENbXZs8ue4WFAC8CglA9lugKxUh8ta_sabSGLe personnel de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) « réquisitionné » par décret pris mardi par Laurent Gbagbo, est à la tâche ce mercredi à Abidjan et dans toutes les agences nationales, à l'exception de celles du nord qui ont été fermées depuis le début de la crise armée en raison de nombreuses braquages dont elles furent l'objet à constaté l’AIP.

Toutefois, on constate un fait nouveau, à savoir un cordon de sécurité dressé aux alentours des l’agences par les forces de défenses et de sécurités pour parer à toutes éventualités.

La BCEAO de San Pedro, par exemple,  n’a pas cessé de travailler depuis lundi, malgré l’appel lancé à cet effet deux jours auparavant à Bamako lors du XVème sommet des Chefs d’Etats de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA marquée), entre autres, par la démission du Gouverneur Henri Philippe Dacoury-Tabley.

Une certaine rumeur relayée par la presse pro-ouattara faisait état d'un braquage avec une somme de 50 milliards emportés de la BCEAO à Abidjan. Selon Directeur national par intérim, cette rumeur n'est pas du tout fondée. 

« Il n’ya pas eu de braquage à la BCEAO – Abidjan », a démenti  M. Zié Dua, le directeur national par intérim au journal télévisé de 20h. Il s’agissait d’une visite du ministre du budget accompagné d’huissiers pour procéder à un inventaire conformément au décret signé par le Président de la république, S.E Laurent Gbagbo. Une certaine presse à diffusé des rumeurs faisant état d’un braquage avec une somme de 50 milliards emportés.

En tout état de cause, jusqu'à ce jour les agences sont ouvertes et elles travaillent.

Publié dans Economie

Commenter cet article