Alerte! Un chef de canton séquestré à Danané par les rebelles

Publié le par thruthway

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSbcXm0dva9JLtvZ6XxfCuERMnsUuUDIm1UkK7clI3nP33pv8jI_wDanané, 22 fév – Le chef du canton Winneu, M. Tioh Min, a été séquestré dans le village de Deagbaloupleu, commune de Danané (dans l’ouest du pays, en zone rebelle), sa case royale profanée et sa moto emportée.

Le 13 février, en début de journée, une douzaine d’éléments des Forces nouvelles (FN), armés de kalachnikovs, ont fait irruption dans le village et encerclé le domicile du chef Tioh, l’accusant d’avoir pris des photos avec Blé Goudé, le président du COJEP, et fait campagne pour le candidat Laurent Gbagbo.

Face à ces accusations, le chef de canton fait comprendre à ses "bourreaux" qu’il a effectivement pris des photos avec Blé Goudé, mais également avec Guillaume Soro et Konaté Sidiki, tout en démentant avoir fait campane pour Laurent Gbagbo. En tant que chef, dira-t-il, il n’a pas de parti pris et travaille avec le pouvoir en place.

Après avoir pris congé du chef, les éléments des Forces nouvelles reviennent à la charge en fin de matinée, l’accusant, cette fois-ci, d’avoir reçu une moto du président Laurent Gbagbo et des armes pour attaquer l’ex-rébellion.

Les éléments des Forces nouvelles passent alors au peigne fin tout le domicile ainsi que la case sacrée de l’autorité cantonale, avant de s’en aller avec sa moto non sans lui administrer des coups.

Aux dernières nouvelles, la moto du chef aurait été restituée suite à la saisine par le donateur du commandant de brigade des Forces nouvelles.

Source: AIP

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article