BELLE LEÇON DE DIGNITÉ!

Publié le par thruthway

http://img.over-blog.com/420x303/2/52/06/66/Cote-d-Ivoire/Paul-AntoineBohoun-Bouabre8.jpg

 

 

 

Cruelle, déchirante, paralysante, terrible la nouvelle de la mort du Ministre d’Etat Paul Antoine BOHOUN Bouabre. En pareille situation les youroukués (distinguées filles des terroirs des bêêtéhêê (bété)) dans leur chanson de désolation disent : toha toha toha toha  zidogbabouho aaa logrouto okê loukê ôô louhaa (guerre, guerre ,guerre des ténébreux  devons nous continuer de nous séparer de ce que nous avons de plus cher?).

 

 Il m’appelait affectueusement gnébêloho kôsroho (dynamique  garçon) c’était un petit frère qui était très lié à moi. Il admirait ma rigueur dans l’organisation de tout ce qui est  réflexion (séminaires, colloques, symposiums  etc.  ). Je l’admirais également parce qu’il était rigoureux dans tout ce qu’il entreprenait. Il détestait l’hypocrisie. C’était un chercheur très compétent en économie appliquée. Le président Laurent GBAGBO, en le nommant Ministre de l’économie et des finances, a eu le nez creux car par ce fait, il venait de révéler à la Côte d’Ivoire un économiste de haut niveau mais surtout un économiste souverainiste qui allait s’appuyer sur son expérience de chercheur en économie appliquée pour inventer et introduire à partir de son ministère des concepts et paradigmes nouveaux dans le jargon des économistes.

 

C’est à juste titre que les ivoiriens apprécient ce grand serviteur de l’Etat sauf bien entendu les ténébreux qui sont venus assombrir  l’image de la côte d’Ivoire et tels des sorciers « manger » les ivoiriens et «  boire le sang » de la Côte d’Ivoire avec la complicité des ivoiriens renégats. Son nom, après les nuages actuels sera écrit en lettres d’or au ministère de l’économie et des finances. Car c’est une icône de la lutte pour la refondation  économique de la côte d’ivoire.

 

 

Le Ministre d’Etat BOHOUN Bouabre nourrissait également des ambitions de développement économique de sa région natale le centre ouest. Il voulait partager sa vision d’une côte d’Ivoire régionale et économiquement autonome dont la source serait les régions organisées et  économiquement viables. C’est ainsi qu’il a suscité la création d’un cadre de réflexion pour la mise en place d’une organisation qui permettrait aux élus et cadres d’apporter dans un esprit de solidarité leurs contributions au développement économique régional. Pour la mise en œuvre de ce projet il m’a fait appel sur la base de  mes capacités dans l’organisation de ce type de cadre de réflexion. La réunion constitutive a eu lieu à Issia sous le parrainage de la première dame Mme Simone Ehivet GBAGBO et sous sa présidence. A cette occasion les femmes de la région du centre ouest étaient à l’honneur a travers leurs coopératives de vivriers.

 

Il leurs avait offert  des livrets d’épargne pour les encourager. C’est dans cette ambiance qu’est née La Conférence des Elus et Cadres du Centres Ouest (cecco) qui regroupe les différents  départements du centre ouest. La déstabilisation de notre pays a profondément perturbé cette belle initiative. Le Ministre d’Etat BOHOUN Bouabre s’en est allé en nous laissant en héritage la vision d’une souveraineté économique. Le combattant BOHOUN Bouabre  nous quitte la tête haute. Ils voulaient le faire chanter pour mieux l’humilier comme ils savent le faire. Ces mécréants pensaient profiter de son corps malade tel un fauve blessé, mais ils se sont heurtés à son esprit de combattant qui lui n’était pas malade. Belle leçon de dignité à ces criminels et cœurs haineux.

 À dieu Monsieur le Ministre d’Etat, à dieu petit frère je garderais dans mon cœur impuissant une éternelle affection pour toi.

 

 

FIRMIN KREKRE,

Enseignant d’Université

Publié dans contribution

Commenter cet article