BERNARD DOZA « IVOIRIENS N’AYEZ PAS PEUR D’UNE MARIONNETTE COMME OUATTARA…. »

Publié le par thruthway

 

http://www.infodabidjan.net/wp-content/uploads/2011/06/BERNARD-DOZA.jpg
Abidjan, le 19 Sept 2011.
                                 Comité d’Action Pour la Liberté / Cap Liberté.
                                                       Communiqué  No 1
 
Chers ivoiriens, du territoire national, comme de l’extérieur, je viens par ces mots, vous saluer et vous souhaiter bon courage.

Je m’appelle Bernard DOZA, journaliste-écrivain.
Je suis un ivoirien qui a vécu en exil depuis 33 ans, à paris. Arrivé à Abidjan, dans la nuit du 23 au 24 février 2011, j’ai vécu de l’intérieur les bombardements franco-Onusien, contre le pouvoir de Laurent Gbagbo, qui est mon ami depuis 1983, dans la lutte contre la dictature néocoloniale.
 
Je suis encore à Abidjan, et je réitère, beaucoup de courage, surtout, a ceux qui (comme moi) vivent actuellement dans nôtre pays, la tyrannie qui gouverne, la Côte-d’Ivoire. Et ceci, par la volonté de Nicolas Sarkozy, qui nous a imposé, depuis le 11 Avril 2011(dans la violence des hélicoptères français, aidé par l’ONU et L’ECOMOG) Alassane Dramane Ouattara, comme président de la république, de fait, pour gouverner nôtre pays.
En foulant au pied, nos lois et nos traditions, pour imposer, un sous préfet locale de la France, Nicolas Sarkozy a déclaré la guerre, à la Côte-d’Ivoire du peuple. Alors, comme la France sous l’occupation allemande, nous allons nous organiser, contre l’imposteur. Et, malgré les menaces de mort, je ne quitterai pas la Côte-d’Ivoire, tant que le pouvoir inique d’ Alassane Ouattara, n’est pas tombé, sous la pression démocratique, de la rue.
Ivoirien, ivoirienne, ou que tu sois, sors de l’ombre, sors de ta cachette et vient te battre a visage découvert, contre l’ordre barbare, qui confisque la dignité des hommes et des femmes de notre pays, au profit des intérêts étrangers.
Alassane Ouattara, sait très bien qu’il n’est pas populaire, donc il n’est pas  légitime en Côte-d’Ivoire. Et c’est parce qu’il est faible,  qu’il gouverne nôtre pays, avec des hommes, exclusivement du nord et des armées étrangères. Donc, il ne peut rien faire, contre un mouvement démocratique IVOIRIEN, qui le défit, sous les yeux des caméras internationales.
Depuis l’an 2002, en quittant le combat de la démocratie, pour frapper nôtre pays, par la rébellion armée, Alassane Ouattara à créer la peur dans l’esprit des ivoiriens. En appelant à la guerre internationale (qui a fait plus de 3000 morts), pour prendre le pouvoir politique dans notre pays, il a installé l’état de la peur permanente, pour mieux récupérer la Côte-d’Ivoire et la vendre à l’Impérialisme.
N’ayez donc pas peur d’une marionnette.
C’est un homme, qui n’a pas hésité à affamer le peuple ivoirien, en fermant les banques et mêmes les sociétés de transfert d’argents, à faire décréter l’embargo sur les médicaments par l’union européenne,  rien que pour la conquête du pouvoir.
Je vous rappel que la Côte-d’Ivoire appartient aux ivoiriens qui souffrent, et tout ivoirien digne, doit aujourd’hui apprendre à défendre et même à mourir, pour la renaissance, d’une nouvelle Côte-d’Ivoire démocratique.
Bernard DOZA, premier contact à Abidjan, appelez ce numero: 01 62 59 26

 

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

NDA Christophe 28/09/2011 03:24


Hourra!!!"on afin reussi...Bravo les soldats de la licorne et de l'ONU" Clamaient les députés de l'UMP dans l'hemicycle de l'Assemblée Nationale Française. 12 Avril 2011 discours du premier
ministre Français.

La France voulais coûte que coûte installer Mr Ouattara au pouvoir et pour cela elle a utilisé des moyens considérables en laissant derrière elle la misère et la desolation du peuple de Côte
d'ivoire.
d'abord elle a armée une rébéllion constituée de mercenaire venue de on ne sait ou? pour envahir toute les régions du pays, ensuite elle a utilsé ses propres armes lourdes pour bombarder, bombarder
et bombarder...
on deplore encore plus de 3000 morts, un pays complétement ravagé, des populations déplacées, destabilisée, troublées...
Les droits de l'hommes sont on ne peut plus bafoués.
Les dégâts sont énormes. conformément les gros moyens utilisés par la france pour atteindre ce but, la Côte d'ivoire sans l'aide internationnale, ne pourra pas se recontruire toute seule; toutes
les institutions, les adminitrations,les hopitaux,les écoles, sont en ruine;
La misère est partout visible les cadavres jonchent les rues. Les entreprises, les commerces,les marchés, sont pillés, fermés ou désertés.
On constate un exode massif des population vers les pays voisins et les réfugiés de Côte d'Ivoire se comptent par milliers devant le HCR à Accra, à Lomé ou é Cotonou.

Plus que jamais ,la Côte d'Ivoire à besoin de l'aide Interntionnale pour sa reconstruction.

Chistophe NDA pour ASI-DH


drogba 24/09/2011 23:09


Aveuglement de gens manipulés par le pervers narcissique gbagbo qui accuse les autres de ses innombrables crimes. Il aura beau prendre de vieux avocats français pourris jusqu'à l'os, Laurent gbagbo
n'échappera pas à la justice internationale et finira au TPI comme khadafi.


Onze avril 24/09/2011 19:59


Répondons chers ivoiriens et panafricanistes a l'appel de la cote d'ivoire et bravons " la peur".de quoi avons nous peur de toute les façon on est ne donc on va mourir .haut les coeurs


Patemouille 22/09/2011 15:08


Ah donc le pays qui se dit pays des droits de l'homme devrait-il nous redéfinir la démocratie ? M. DOZA lutte pour la démocratie et eux ils disent qu'ils ont apporté leur démocratie.
A moins qu'un seul mot puisse désigner des choses opposées. On y perd son latin.