Blé Goudé se dit prêt à déloger Ouattara et Soro le 1er Janvier 2011

Publié le par thruthway

http://www.rti.ci/images/meeting_yop_29122010.jpgCharles Blé Goudé disait vouloir donner une chance à la diplomatie en reportant la manifestation d’hier. Selon le ministre de la Jeunesse, il s’agissait de faire un geste de bonne volonté à l’égard de la Cedeao, tout en préservant des vies humaines, car des informations persistantes laissaient entendre que des partisans du RHDP voulaient infiltrer la manifestation pour semer la mort et la désolation.

Ce geste de bonne volonté n’a pas été salué à sa juste valeur par le RHDP qui y a vu une reculade. Est-ce cela qui explique que 24 heures après le départ des médiateurs, le ministre de la Jeunesse ait décidé de mettre à nouveau la pression, en projetant une série de manifestations à hauts risques à partir du Samedi 1er Janvier 2011 pour libérer l’hôtel du Golf ? Cela signifie-t-il que le ministre Blé Goudé ne croit pas en la Cedeao et ne veut plus donner de chance à la diplomatie ? Les échos de la médiation ne sont-ils pas positifs ?


La rumeur selon laquelle Laurent Gbagbo aurait admis le principe de son départ est-elle fondée à la lumière de l’offensive que compte lancer Charles Blé Goudé ? Déjà des observateurs craignent le pire et une grave escalade à partir de Samedi. S’inspirant de l’action spontanée des patriotes à Yopougon, qui ont mis en déroute une vingtaine de casques bleus, puis de celui de ceux qui hier ont poussé l’Onuci à rebrousser chemin hier à Abobo, Charles Blé Goudé compte aller les mains nues devant l’Onuci à l’Hôtel du golf, pour mettre fin à l’imposture et capturer Guillaume Soro . Cela pourrait déclencher une série d’actions et de réactions. 


Réponse du berger à la bergère. 

Le RHDP ayant voulu libérer la RTI et la Primature, les partisans de Laurent Gbagbo comptent à leur tour libérer l’hôtel du Golf. Les mains nues….. A coup sûr, malgré le blocus qui pèse sur eux, les personnalités installées dans l’enclave de l’hôtel du Golf constituent un os dans la gorge de la République, et sont le symbole de ce que la situation n’est pas normale ?


Si chacun des responsables du RHDP rentre chez lui, et que les uns et les autres doivent se réunir régulièrement pour mener la fronde contre Laurent Gbagbo, ce sera plus difficile, que d’être rassemblé dans un hôtel, malgré la précarité de la situation. Les partisans de Ouattara annoncent déjà qu’ils envisagent se joindre aux patriotes pour non pas libérer l’hôtel du Golf, mais plutôt protéger ses pensionnaires.


Même si l’entourage de Blé Goudé raille déjà ces profiteurs de marches, qui attendant toujours que les autres prennent des initiatives pour s’y inviter, ne faut-il pas craindre une série de nouvelles violences à partir de Samedi prochain, avec des risques d’affrontement direct entre patriotes et Onuci d’une part, et d’autre part entre FDS et Casques bleus. Avec les mains nues, on peut créer autant de grabuges et de dégâts que les mains armées. Dire que tout risque de se mélanger à partir de Samedi ne veut pas dire qu’on fait du catastrophisme.


A moins que Charles Blé Goudé ait choisi de mettre juste la pression, et d’effrayer le RHDP en leur faisant passer un mauvais 31 Décembre, d’autant plus que le Samedi 1er Janvier 2011, marque la date anniversaire d’Alassane Ouattara. Qui veut la paix prépare la guerre, dit l’adage. Ne s’agit-il donc de se mettre en alerte pour éviter de se faire surprendre par l’adversaire qui donne de la voix et dément que l’option militaire a été abandonnée ? Toutes les hypothèses restent possibles ! Cette situation signifie clairement que de part et d’autre, tout en campant sur leurs positions respectives, le camp Gbagbo et le camp Ouattara commencent à en avoir marre. Et voici que l’année 2011 va nous trouver dans la crise. Dieu nous prête longue et veille sur les uns et les autres.

L'Intelligent d'Abidjan

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article