Camp Agban-La gendarmerie nationale rend hommage à ses soldats.

Publié le par thruthway

gendarme-tue-agban.PNG

La Gendarmerie Nationale a rendu un dernier hommage militaire à un de ses valeureux officiers tombé aux champs d’honneur. La cérémonie militaire d’hommage au Lieutenant YAPI SATURNIN DESIRE a eu pour cadre la caserne de Gendarmerie d’Agban en ce jour du 11 juin 2011.

C’est en présence des hautes autorités militaires à savoir le Général de Corps d’Armée KASSARATE TIAPE Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale et du Général de Division GUAI BI POIN GEORGES Commandant de l’Ecole de Gendarmerie d’Abidjan, parents, amis et connaissances que la Gendarmerie Nationale a tenu à honorer ce digne officier.

Aucun ministre ni représentant haut rang du camp ouattara ne fut présent. Une absence qui dit long sur le véritable divorce qui existe entre la véritable armée nationale et ouattara qui fut installer de force par les forces françaises.

Malgré tout la gendarmerie nationale a tenu à reconnaître la bravoure de ses soldats qui n'est plus à démontrer. 

Dans son oraison funèbre, le Lieutenant OUIDI YVES a tenu à parler de ce valeureux soldat, il l’a qualifié de travailleur, humble, et consciencieux du travail qui lui était confié. De même, il a parlé des qualités humaines du Lieutenant YAPI, ce dernier était toujours disponible, loyal, bon, humble, respectueux de la hiérarchie. Lesquelles qualités ont permis à l’homme de se faire aimer dans sa corporation, mais aussi dans son entourage. C’est donc un officier travailleur que la Gendarmerie Nationale vient de perdre.

Il convient de noter que le Lieutenant YAPI SATURNIN DESIRE appartenait à l’ancienne unité d’intervention CECOS. Celui-ci est mort tragiquement en mission commandée à Abobo, laissant dernière lui une femme, des enfants, parents et amis tous inconsolables. Le Lieutenant YAPI SATURNIN DESIRE est né le 30 novembre 1979 et est décédé le 26 février 2011. La fin de cette cérémonie d’hommage militaire a été marquée par un défilé militaire. Par la suite, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale KASSARATE TIAPE a remis le drapeau de l’Etat à la famille éplorée et a en son nom propre et au nom de la grande famille de la gendarmerie Nationale traduit toute sa compassion. Adieu frère d’arme ! Repose en paix.

Source : Service Communication de la Gendarmerie Nationale 

Publié dans Actualité militaire

Commenter cet article

S

la photo ne correspond pas au nom. ke la terre de soit legere frere


Répondre