CI/ Elections législatives 2011 : RDR ET PDCI, C’EST GÂTE ! LE FPI AVAIT RAISON…

Publié le par thruthway

http://news.abidjan.net/photos/photos/Conf_pdci%20(2).JPG

 

Lu pour dans la presse pro-ouattara de ce jour


Résultats des législatives 2011 à Yopougon : C`est gâté entre le Pdci et le Rdr, Zié Coulibaly met en garde le parti de Ouattara, les militants marchent et crient à la « triche ».

 

 

Électorale de Yopougon par la Commission électorale indépendante (Cei), la tension est montée entre le Pdci et le Rdr, deux formations appartenant au Rhdp (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix). Depuis la nuit du 11 décembre 2011, les militants du Rdr savourent leur victoire. Pour ces derniers, la liste du ministre Kafana Gilbert est élue. De l'autre côté, le Pdci-Rda digère très mal cette ''défaite'' humiliante.

 

Pour Zié Coulibaly Daouda, c'est la liste du Pdci-Rda qui a été élu. ''Nous mettons en garde le Rdr. Si ce parti vole notre victoire, on verra....''. Pour protester contre cette situation, les militants du Pdci-Rda ont organisé une marche de protestation le 13 décembre 2011 à Yopougon jusqu'à la Cei locale. Là, les responsables de cette structure étaient absents. Bien avant, les militants du Pdci-Rda, avec à leur tête Zié Coulibaly, ont organisé une conférence de presse au Baron de Yopougon ''pour dénoncer les graves irrégularités qui ont entaché le scrutin législatif à Yopougon le dimanche dernier, afin de prendre à témoin l'opinion nationale et internationale ». « Il s'est agi, tout simplement, d'une manipulation électorale orchestrée par nos adversaires, le Rdr, que nous ne pouvons pas accepter'' ont-ils dénoncé.

 

Au cours de cette rencontre, les militants du Pdci-Rda ont fait le point des élections législatives à Yopougon. Ce parti s'est proclamé vainqueur ''avec plus de 51%'' des voix. Ces militants ont accusé le Rdr d'avoir fraudé en émettant deux listings électoraux dans les bureaux de vote. ''Nous n'allons pas nous laisser faire. Il faut rappeler qu'à la présidentie1le où on a enregistré un très fort taux de participation, seu1 Yopougon 4 a été favorable au Rhdp. D'où vient-il qu'avec 19, 58% à Yopougon, le Rdr émerge subitement ? De mémoire d'Ivoirien, le Rdr n'a jamais gagné d'élection à Yopougon en dehors de Yopougon 4.

 

Alors comment fait-il une percée spectaculaire dans toutes les zones (Yopougon 1, 2, 3 et 5) qui n'ont jamais été ses bastions ?'' a asséné Zié, mécontent. ''Le Pdci est vainqueur à Yopougon et nous demandons à la Cei de proclamer immédiatement les résultats. Kafana Gilbert est tombé, il n'est pas aimé par les militants du Rdr'', a soutenu le candidat Zié Coulibaly.

 

En attendant la proclamation des résultats par la Cei, seule institution habilitée à le faire, les alliés lors de la présidentielle de novembre 2010 se regardent en chiens de faïence, à Yopougon.

 


K.A.Parfait de Soir-info

 

 


Conflit électoral à l’ouest : Le responsable de la CEI de Kouibly pris en otage

 

Les législatives ont connu une fin mouvementée à Kouibly. Dans un scénario des plus rocambolesques, des personnes, dont le responsable de la CEI locale, ont été prises en otage par des partisans du candidat du RDR. Ceux-ci entendaient forcer le collaborateur de Youssouf Bakayoko à proclamer des résultats en faveur de leur candidat, arrivé en 3ème position, selon les informations rapportées par des sources proches de la CEI locale. Pourtant, tout semblait bien parti le dimanche 11 décembre 2011, date à laquelle les élections se sont déroulées dans le calme.

 

Nos sources indiquent que le dépouillement qui a suivi se déroule sans incident jusqu’à minuit, quand les premières tendances donnent le candidat indépendant Guéi Boniface en tête. Il est suivi de Youté Innocent, un autre indépendant. Le candidat du RDR, Kouhon Clément, lui, pointe à la troisième place. Ces tendances ne changeront pas jusqu’à l’aube. Vers la fin du dépouillement, à 6h le lundi matin, les carottes semblaient cuites pour l’ex-porte-parole de Guillaume Soro au sein des Forces nouvelles. Se sentant en mauvaise posture, le candidat du RDR décide d’user de la force pour renverser la vapeur. Nos sources indiquent qu’une expédition punitive est alors dirigée contre la CEI, sur instigation de quatre personnalités.

 

Les informations en notre possession sont formelles. Il s’agirait du candidat Kouhon Clément, d’un éminent magistrat de la région présenté comme le parrain ou père spirituel du candidat, d’un douanier bien connu dans les milieux sportifs pour avoir longtemps été président des supporters de l’Africa, et d’une autre personne répondant aux initiales de G.C. Sur ordre de ces quatre personnalités, leurs gardes du corps armés, au nombre d’une vingtaine, renversent tout sur leur passage et vont jusqu’à séquestrer les responsables de la CEI et des administrateurs de la ville.

 

Selon des informations non encore confirmées, le préfet et le sous-préfet de Kouibly figureraient au nombre des otages, avant d’être relâchés par la suite. Mais c’est surtout le président de la CEI locale, Siékin Philippe, qui est resté dans les griffes de ses bourreaux jusque tard dans la nuit. Ces échauffourées, à en croire nos sources, se sont déroulées sous les regards indifférents des casques bleus de l’ONUCI, tandis que la poignée d’élèves gendarmes de Toroguhé, sans armes, est restée impuissante.

 

Après avoir résisté de longues heures, le président de la CEI locale aurait fini par céder sous la pression et les menaces de mort de Kouhon Clément et ses partisans. Vers 2 heures du matin, dans la nuit du lundi au mardi, des résultats en faveur de Kouhon Clément sont proclamés. La commission centrale de la CEI va-t-elle valider des résultats obtenus dans ces circonstances? Les regards sont à présent tournés vers Youssouf Bakayoko et ses collaborateurs. 


F.D.BONY de L’Inter

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

K
C'est bien fait pour le pdci. ils n'ont rien vu encore. Ils croyaient faire du mal au Président Laurent GABGBO, mais ils n'auront que leurs yeux pour pleurer. Ils sont ingrats, affamés et méchants.
Ce n'est que le début. Quand on leur disait de ne pas s'allier à dramane le monstre et soro le diable, ils ont fait leur petit boucan. Oh! honte à bédié et au pdci.Bravo au Président Laurent GBAGBO
et au FPI. Que mes parents musulmans se repentissent, il vaut mieux tard que jamais.
Répondre
H
COMMUNAUTE INTERNATIONALE même si vous n'avez aucune valeur morale on ne peut accepter que vous tirez tout le monde vers le bas.
Donc être dirigé par des gens qui vous ressemble (truand, menteur, manipulateur, voleur........) c'est le souhait que vous formulez pour nous. ON N'EN VEUT PAS.
Répondre