Côte d’Ivoire : APRES KKB, L'UDPCI prédit la mort du RHDP et annonce sa candidature à la présidence en 2015

Publié le par thruthway

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTEoLEF5ZOOdGfyNqLjcY83y_lnpEWNlnkgkU5zIz9-oTZt8zUd

 

Jean Blé Guirao (ph)



Abidjan, le 17 Mai 2013 © koaci.com - Après l'épisode KKB, certains diront que ce sont ceux qui ne mangent pas voire les aigris qui parlent. Le Secrétaire général adjoint chargé de l’Organisation et de la Mobilisation de l’UDPCI, Jean Blé Guirao a à l’occasion d’une sortie prédit ce vendredi la mort de l’alliance des Houphouët coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire. Enfourchant du coup la même trompette que le leader de la jeunesse du PDCI d’il y a deux jours.



«Pour le reste, depuis le 30 avril 1990 on a vu la gauche démocratique, on a vu le front républicain, on est en train de voir le RHDP. Demain, je ne serai pas surpris de voir autre chose car rien n’est immuable sur cette terre des hommes, » a déclaré l’ancien président des jeunes de l’UDPCI.



A-t-il été envoyé lui aussi ? En attendant d’avoir une réponse à cette question, Jean Blé Guirao n’a été tendre dans ses propos avec l’un des principaux alliés de son parti au sein du RHDP, notamment le RDR.


« L’allié MFA n’est plus dans le gouvernement commun et est tenu loin malgré les appels de son leader, l’arrogance et le manque d’humilité ont pris le dessus, les gens sont devenus trop suffisants, méprisants et inaccessibles. Tout le monde est taxé d’être contre le Président ADO. Le climat n’est pas rassurant et certains actes nous séparent, chaque jour d’avantage. Rien n’est fait pour renforcer la cohésion au sein des alliés. Le décor est planté pour un divorce consommé. Il faut tirer la sonnette d’alarme pendant qu’il est encore temps, » a-t-il ajouté.


«Sans beaucoup de bruits, l’allié RDR est en train de s’apprêter à « aller seul » en compétition en 2015. Regarder bien, tous les cadres du MFA ou de l’UDPCI sont chaque jour recrutés par l’allié RDR comme pour affaiblir les autres. Le RDR essaie de nous dépecer vivant. Mais à quelle fin répond cette stratégie si vraiment on est ensemble, » a insisté Guirao


La formation politique créer par le Général Guéi Robert aura un candidat aux prochaines élections présidentielles prévues en 2015.



« . Au prochain congrès, je pense, qu’en plus d’exister nous devons réaffirmer nos ambitions légitimes pour ce pays. 



L’UDPCI aura donc son candidat comme le stipule la plate-forme du RHDP mais l’UDPCI aura son candidat pour rester en conformité avec la volonté de l’écrasante majorité de nos militants. J’entends des bruits de couloirs, mais je demande à ceux qui ont des thèses ou des arguments contraires d’attendre pour les exposer devant le congrès du parti. En tout état de cause, notre parti ne pourra jamais s’accommoder de la théorie du cavalier et du cheval ou du fleuve et de l’affluent, » a martelé l’ex-leader de la jeunesse de l’UDPCI présidé à ce jour par Albert Mabri Toikeusse.

En fin, ce dernier a dénoncé la lenteur des procédures judiciaires en Côte d’Ivoire depuis que le RHDP est au pouvoir.



«Les cadres du FPI et les militaires en prison, il faut accélérer les procédures de justice pour qu’ils connaissent leur sort. En les détenant sans jugement dans ces conditions-là on est en train de créer d’autres problèmes qui par la suite seront difficiles à résoudre. La prison devra garder son caractère de maison de correction, » a conclu le Secrétaire général chargé de l’organisation et de la mobilisation à l’UDPCI.

Wassimagnon

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

BOUEHI 16/07/2013 13:12


qui a mis les cadres du FPI en prison ? BLE GUIRAHO est coupable de tout ce qui arrive aujourd'hui en CI;