Côte d’Ivoire : Climat social tendu à Bouaké : Le porte-parole des démobilisés enlevé

Publié le par thruthway

http://www.koaci.com/photo_art/mini1/bouake%20soldat%202013%204.jpg

 

 

Selon le site KOACI


Abidjan le 24 avril 2013 : Les militaires démobilisés de Bouaké (centre Côte d'Ivoire, ex capitale de la rébellion, ndlr) observent un sit-in à la préfecture pour protester contre l’enlèvement de leur chef de fil, Koné Youssouf.


Ces derniers annoncent selon notre informateur de passer à la vitesse supérieur au cas où leur camarade ne serait pas libéré dans les brefs délais ;
« Nous bloquerons tous les corridors dans les heures qui suivront, si nous n’obtenons pas gain de cause, » a déclaré un démobilisé joint par téléphone cet après-midi de mercredi.


En attendant de mettre à exécution leur menace, nous apprenions enfin que les démobilisés et le sous-préfet de Brobo Djandé Lorng seraient en ce moment en pourparlers en vue de mettre fin à leur mouvement.


Rappelons que ces anciens soldats de la rébellion ivoirienne de Guillaume Soro revendiquent leur intégration dans l'armée ivoirienne. Chacun d'entre eux réclame en cas contraire, une prime compensatoire de 40 millions de Fcfa (60 mille euros). 

 

Wassimagnon 

 

Publié dans Fronde sociale

Commenter cet article