Côte d’ivoire : De retour du Ghana, Un policier enlevé par les Forces pro-ouattara

Publié le par thruthway

http://www.2ivoires.net/2iactu/images_actualite/actu_1327907478.jpeg

 

 

Malgré ses appels incessants à l’endroit des réfugiés et des exilés ivoiriens à rentrer au pays, le pouvoir Ouattara continue de les traquer, une fois que ceux-ci retournent au bercail. Les éléments des Fds (Forces de Défense et de sécurité de Côte d’ivoire) qui ont servi la République sous le président Laurent Gbagbo sont la principale cible du régime actuel.

 

Revenu au pays, le lundi 16 Avril dernier, après plusieurs mois d’exil au Ghana, suite à la crise post-électorale, le sergent chef de police, Agodio Médard, anciennement en service à la police criminelle (ex-Pj) a été arrêté par des éléments des Frci (Forces pro-ouattara), dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, au dire des membres de sa famille. C’est à la faveur d’une coupure d’électricité mais aussi d’une forte pluie qui s’est abattue sur la ville que les Frci ont mis la main sur le policier.

 

Nos sources précisent que c’est aux environs de 4h du matin que les éléments des frci ont débarqué dans le quartier de Gonzagueville, commune de Port-Bouët. Ils ont encerclé la cour de la belle-sœur du policier chez qui celui-ci s’était installé depuis son arrivée lundi dernier. Nos informateurs révèlent que les Frci ont défoncé le portail avant de s’introduire dans la cour pour arrêter le policier. « Ils n’ont trouvé aucune arme sur lui, mais ils l’ont embarqué pour une destination inconnue », s’inquiète un des parents du policier qui nous a joint au téléphone.

 

Le moins qu’on puisse dire c’est que la vie du sergent chef, Agodio Médard, est en danger. Puisque ce n’est pas la première fois que les éléments des fds qui rentrent au pays et même des civils soit arrêtés, soit abattus tout simplement par le régime Ouattara.

 

Source : Notre voie

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article