Côte d’ivoire : Encore une seconde attaque à l’ouest en moins de 24 heures

Publié le par thruthway

http://idata.over-blog.com/2/58/30/29/autre/bocbis/doc2/fn-combat.jpg

 

 

 

En mois de 24heures, les forces pro-ouattara ont connu deux attaques faisant plusieurs victimes dans leur rang.



La première s’est produite dans la nuit du 12 au 13 Août au poste frontalier de Pekambly et la seconde, très tôt ce matin au niveau du village de Bakoubly dans la région de Touleupleu.



Selon nos investigations sur le terrain, un ou plusieurs groupes d’hommes armés non identifiés qui mènent ces attaques proviendraient en réalité de plusieurs jeunes ayant combattu aux côtés des forces pro-ouattara au plus fort de la crise post-électorale. Ces jeunes auraient décidé de se faire entendre quelqu'en soit le prix à payer puisque, selon leurs dire, « nous sommes des cabris morts, Ouattara nous a trahi ». Leur détermination mettrait en tout cas en sérieuses difficultés leurs ex-camarades qui ont déjà perdu plusieurs des leurs durant les combats d'hier et d'aujourd'hui.

 

« La recrudescence des attaques ressemble à une stratégie de harcèlement contre les FRCI pour leur saper le moral. Mais, nous tiendrons bon et repousserons tous les assaillants », explique un chef de guerre de la région de l’ouest de la Côte d’ivoire proche du camp Ouattara, tout en reconnaissant qu’ils sont actuellement en difficulté.

 

C’est la raison pour laquelle il salue l’intervention des hélicoptères et des troupes terrestres de l’ONUCI à leur côté. Un soutien qui leur a permis d’éviter des pertes encore plus importantes.

 

Il faut signaler que depuis le 5 août, les FRCI sont sujets sur une base quasi-quotidienne à des attaques visant leurs positions militaires.

Publié dans Sécurité intérieure

Commenter cet article