Côte d'ivoire: OUATTARA FACE AUX : ATTTAQUES A CERVEAUX MULTIPLES

Publié le par thruthway

http://begal.politicienne.com/files/2012/08/images.jpg

 

 

 

Plusieurs attaques sur des cibles militaires précises ont eu lieu ces temps derniers en Cote d’ivoire. yopougon , Abengourou, Akouedo, Agboville  Port Bouet  Toulepleu, Dabou , Jacqueville et Grand Lahou . Ceci par des commandos armés non identifiés . le scenario est le même ; Attaque  surprise de la société de gardiennage de Ouattara dénommée FRCI, récupération d’armes et ;;; disparition  dans la nature. Ensuite, apparition des FRCI sur la pointe des pieds, coups de feu en l’air, arrestations ou enlèvements  de civils, séquestrations, tortures.

 

Le pouvoir, dans tous les sens, s’est lancé dans un exercice de sorcellerie villageoise pour découvrir les auteurs et surtout celui qu’il appelle le cerveau des attaques. L’homme, l’animal tout comme la machine n’ a qu’un cerveau qui commande toutes les actions. Mais  pour le gouvernement ivoirien qui a visiblement perdu la sérénité y voit plusieurs cerveaux . Les cerveaux, les premiers annoncés , ont été  l’activiste  parisien pro- Gbagbo  Abel Naky  et un certain Hervé Blé, dit Gédéon caporal au sein de l’armée ivoirienne. Les exilés ivoiriens au Ghana  et le FPI , comme il fallait s’y attendre dans cet  programme « d’épuration » politique  annoncé par Guillaume soro sont présentés comme d’autres cerveaux du même corps  ou du même coup.

 

 Ce n’est pas tout. Paul Woya, qui  serait de nationalité libérienne, selon un communiqué de la Police militaire de Koné Zakaria, est exhibé comme le coordonnateur général des opérations dans tout le pays. En d’autres termes le cerveau, Dans le même temps le gouvernement Ouattara  tient dans les liens de détention d’autres cerveaux, Alphonse Douaty à la Maca, Koné Katinan  à Accra et maintenant Laurent Akoun à Agban; Tous des cerveaux des attaques tout comme les dirigeants et militants du FPI sur l’ensemble du pays et à l’Etranger.

 

On comprend maintenant pourquoi  la Cote d’ivoire, la pauvre, qui  depuis 2002  ne souffrait que d’une attaque à cerveau  unique Ouattara est devenue totalement  folle par une attaque, cette fois ci à cerveaux multiples. Une attaque à laquelle doit faire face  un gouvernement  paranoïaque qui, sonné, avec des étincelles dans les yeux ne voit que des cerveaux partout. Quelle affaire !!!


Yves Komenan

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article