Côte d’Ivoire : Quand un ministre de Ouattara s’en prend aux enseignants

Publié le par thruthway

 

http://nouvelles.abidjantv.net/upload/89b5f6bcbade904d0c54444c23f8c002.jpg

Gnamien Konan (ph)



Abidjan, le 30 avril 2013 © koaci.com – Le ministre de la fonction publique et de la reforme administrative, Gnamien Konan s’en est pris aux enseignants sur sa page facebook, visible encore depuis le lundi 29 Avril en ces thermes « Des gens me haïssent, ils demandent des augmentations en arrêtant de travailler, d’enseigner les enfants de Côte d’Ivoire. Je ne suis pas d’accord avec eux. C’est tout. Pour le reste c’est l’Etat qui décide », déclare le patron des fonctionnaires ivoiriens.



Mais dans son écriteau, le ministre semble donner une leçon de patriotisme à ses concitoyens par des déclarations comme « J’ai toujours fais des sacrifices avant d’en demander aux autres. J’ai renoncé en 2001 aux privilèges de la gestion des milliards des droits de douane compromis, au profit de l’Etat. J’ai renoncé aux milliards des frais de concours en 2011 d’une place pour dix qui avaient pour finalité d’augmenter les charges de l’Etat au profit d’une minorité » 



Mais ce que l’ancien financier de l’ex galaxie patriotique, avant de rentrer dans les rangs contre ses ex bienfaiteurs ne dit pas, c’est qu’il n’explique pas l’évasion fiscale qu’il a favorisé au profit des multinationales exportatrices de café-cacao, quand il était le directeur général des douanes. D’où le pays a perdu plusieurs milliards au titre du Droit Unique de Sortie (DUS).



Seules les populations de la région du Gbèkè à Bouaké auront compris la véritable personnalité du ministre Gnamien Konan en ne lui accordant pas leurs suffrages aux élections régionales du 21 Avril dernier.



Donatien Kautcha 

 

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article