Côte d’ivoire : Scandale- Des civils pris de force et torturés à Yopougon par les Frci

Publié le par thruthway

jeunes-yopougon-faits-prisonniers-par-Frci.PNG

 

 

 

Abidjan_ Le régime Ouattara a atteint le summum de la barbarie. Aux aboies, il ne fait que poser des actes inacceptables vis-à-vis du droit.  

 

Hier dimanche, dans la commune de Yopougon et plus précisément dans le quartier Koweit on a encore assisté à des enlèvements arbitraire. Des centaines de jeunes de ce quartier ont été fait prisonniers par la milice pro-Ouattara dirigée par l'analphabète Ousmane Coulibaly dit Ben Laden. La plupart des prisonniers étaient des passants, des lycéens ou des clients des garages de ce quartier.

 

Ne soyons pas étonné de voir, dans quelques heures, toutes ces personnes présentées à la télévision aux ordres du pouvoir (RTI) comme des mercenaires à la solde du « camp Gbagbo ». Ceci après les avoir torturés, bien sûre.  

 

Ceux dont les parents ont un peu de moyens seront libérés après paiement d'une forte rançon. Les moins chanceux disparaîtront sans que leurs parents ne sachent où ils sont. Les forces pro-ouattara (FRCI) les auront tués car trop blessés pour être présentés à la télé ou aux parents qui n’auront pas eu la chance de trouver rapidement les rançons exigées.

 

Comme ce sont les FRCI (branche armée du RDR, le parti politique d’Alassane Ouattara) qui savent où ils jettent les corps de ces gens, ne soyez pas surpris qu'un jour (nous ne savons pas quand), Ouattara and son camp nous parlent d'un charnier découvert quelque part dans la ville d'Abidjan.

 

Après tout dans ce pays, depuis 10 ans n'est ce pas le RDR de Ouattara qui découvre les charniers?

 

Source: LMPG

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article

ACHSMANE 27/08/2012 17:03


Je suis désolé que l'environnement politique se soit dégradé de la sorte par la faute des idiotes gens du FPI qui refusent la main tendue du pouvoir en place. Quand on a perdu le combat d'Abidjan
et que les mêmes qui ont soutenu le régime vivent encore dans ce pays, on ne se lèvent pas sottement pour faire un coup d' Etat. ¨Penses-tu le pouvoir en place laisserait ces bandits écumer nos
rue yet y semer lâchement désolation et mort?