Côte d’Ivoire : Toujours l’amour pour notre pays un an après l’inhumanité de certains hommes

Publié le par thruthway

http://www.infodabidjan.net/wp-content/uploads/2011/07/DR.-Claude-Koudou-005.jpg

 

 

La Côte d’Ivoire est le seul pays au monde où son peuple est martyrisé parce qu’il est pour le respect de la Constitution. Laurent GBAGBO a été déclaré vainqueur des présidentielles du 28 novembre 2010, par le juge des élections qu’est le Conseil constitutionnel. Il a prêté serment sur la loi organique (la Constitution) de son pays. Parce que des forces impérialistes ont voulu imposer leur homme à la tête de la Côte d’Ivoire, une violence inqualifiable s’est abattue sur ce pays. Laquelle violence a été justifiée par des médias puissants acquis à la cause de l’actuel Président français. Puisque la vérité a toujours triomphé contre les assauts des ténèbres, il ne faut pas que des compatriotes cèdent à la culture de la haine.

 

La vérité se fait voir petit à petit au grand dam de ceux qui voudraient l’occulter. Frères et sœurs du Nord de notre pays, la barbarie qui a cours en votre nom par des imposteurs n’est pas digne de vous. Il nous faut nous rassembler, nous mobiliser ensemble d’où que nous soyons pour enlever la haine dans notre pays.

 

Les viols, les exactions, les vols, les arrestations arbitraires et autres dérives autoritaires qui sont aujourd’hui légion en Côte d’Ivoire ne sont pas dans la tradition de notre pays. Le naturel reviendra donc inéluctablement au galop. Donnons-nous la main pour réussir ensemble la restauration de notre pays en Etat de droit. Ceux qui sont au pouvoir dans notre pays savent que la violence ne peut pas être un support de gouvernance. L’autre réalité est que personne ne pourra enlever à un Ivoirien l’amour et le désir de vivre dans son pays. C’est pourquoi la chasse à l’homme n’est qu’un artifice. Le bon sens commande donc de trouver des voies pour que le pays soit vivable pour tout le monde.

 

Fait à Paris, le 13 Avril 2012

 

Le Représentation Adjoint Europe/Amérique du Porte-parole du Président Laurent GBAGBO

 

Claude KOUDOU

Publié dans contribution

Commenter cet article