Côte d’ivoire : Un Wanted : Son crime, avoir voté pour Gbagbo… La traque continue

Publié le par thruthway

jeune-pro-gbagbo-traque-par-milice-Ouattara.PNG

 

 

Le régime d’Alassane Ouattara veut-il aller vraiment à la réconciliation nationale ? Que nenni !

 

Il continue de traquer les proches du Président Laurent Gbagbo. Ce n’est pas le jeune Amalaman Jean Yves Télesphore qui dira le contraire (image ci-dessus). Ce militant du Front populaire ivoirien de la commune de Port-Bouet est en ce moment introuvable. Ses parents n’ont aucune nouvelle de lui. Il faut dire qu’il était un pion essentiel dans la campagne du Président Laurent Gbagbo lors de la présidentielle de 2010. Pendant les meetings, il était au devant. Il était chargé de distribuer les tee shirt de son candidat. En plus, il faisait une campagne de proximité pour convaincre les électeurs. Après les événements malheureux du 11 avril, il est activement recherché par les éléments des Forces dites républicaines (d’Alassane Ouattara) et des militants du Rdr.

 

Ils sont venus à plusieurs reprises menacer sa famille. Actuellement cette famille ne sait plus à quel saint se vouer. Elle ne sait pas où se trouve son fils. Elle a fait le tour des différents commissariats en vain. Aucune trace de son fils Amalaman Jean Yves Télesphore. Face à cette situation la famille s’en remet au Seigneur. On ne peut pas gouverner un pays avec la haine et l’esprit de vengeance.

 

Ce que les Ivoiriens demandent à Ouattara, c’est de dérouler son programme de gouvernement. Chacun est libre de choisir son camp. Où mettons-nous le droit à la différence.

 

Source : Le Temps du 27/03/2012

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article

New CI 29/03/2012 15:12


J'espère que c'était pas un des tuers de Gbagbo