CPI/ REACTION DU MINISTRE KONE KATINAN FACE AU PROJET DE TRANSFEREMENT DE LA PREMIERE DAME

Publié le par thruthway

PROJET DE TRANSFEREMENT DE LA PREMIERE DAME SIMONE GBAGBO

DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE DE LA HAYE

 

                                               REACTION DU MINISTRE KONE KATINAN

                                      PORTE-PAROLE DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

 

http://www.ladepechedabidjan.info/photo/art/default/3542097-5103623.jpg?v=1323736364

 

 

 

DEPUIS QUELQUES JOURS, DES INFORMATIONS RECURRENTES FONT ETAT DE CE QUE,POUR CONTENTER UNE CERTAINE COMMUNAUTE INTERNATIONALE,MONSIEUR ALASSANE OUATTARA S’ACTIVE A FAIRE TRANSFERER DANS LES PROCHAINS JOURS,LA PREMIERE DAME SIMONE EHIVET GBAGBO A LA COUR PENALE INTERNATIONALE A LA HAYE OU EST DETENU VOICI PLUSIEURS MOIS DEJA SON ILLUSTRE EPOUX,LE PRESIDENT LAURENT GBAGBO.

 

SI CE PROJET FUNESTE VENAIT A ETRE EXECUTE, MONSIEUR OUATTARA AURA ALORS REALISE L’EXPLOIT UNIQUE DANS LE MONDE DE TRANSFERER DEVANT LA CPI UN COUPLE DONT LE TORT A ETE D’AIMER SON PAYS ET DE DEFENDRE SA SOUVERAUNETE.MAIS CE SERA AUSSI LA MANIFESTATION AU PLUS HAUT DEGRE DE LA HAINE VISCERALE QUE MONSIEUR OUATTARA N’A CESSE D’ENTRETENIR CONTRE CE COUPLE DEPUIS SON ENTREE EN POLITIQUE EN COTE D’IVOIRE.

 

ON SE SOUVIENT EN EFFET,QU’APRES LES ELECTIONS HISTORIQUES DE 1990 QUI ONT CONSACRE LE RETOUR DU MULTIPARTISME EN COTE D’IVOIRE,ELECTIONS QUI ONT MIS EN COMPETITION MONSIEUR LAURENT GBAGBO,ALORS SECRETAIRE GENERAL DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN ET LE PRESIDENT HOUPHOUET-BOIGNY,MONSIEUR OUATTARA,ALORS PREMIER MINISTRE,ANIME D’UN DESSEIN MACABRE DE FAIRE PAYER SANS DOUTE CETTE AUDACE AU PRETENTIEUX CANDIDAT DU FPI,N’HESITA PAS EN FEVRIER 1992 DE DEVERSER SUR ABIDJAN UN DELUGE DE FEU AUX TERMES DUQUEL MONSIEUR LAURENT GBAGBO,SON EPOUSE SIMONE EHIVET ET SON FILS MICHEL ONT ETE ARRETES ET INCARCERES A LA MAISON D’ARRET ET DE CORRECTION D’ABIDJAN (MACA)AINSI QUE PLUSIEURS MILITANTS DE GAUCHE.POUR SES AMBITIONS POLITIQUES TOUTE UNE FAMILLE A ETE ARRETEE ET JETEE EN PRISON PAR MONSIEUR OUATTARA. 20 ANS APRES MONSIEUR OUATTARA VEUT REEDITER CET EXPLOIT EN ENVOYANT LE COUPLE GBAGBO A LA HAYE.

 

SI LE TRANSFEREMENT DE MADAME  GBAGBO ETAIT EFFECTIF ,CELA MARQUERA PROFONDEMENT ET DOULOUREUSEMENT ENCORE LA CONSCIENCE DE NOTRE PEUPLE DEJA MEURTRI PAR LES EVENEMENTS DU 11 AVRIL 2011 SUIVIS DU DEPART DE SON PRESIDENT LEGITIME A LA HAYE.CET ACTE CREERA A COUP SUR UN FOSSE DIFFICILE A COMBLER ENTRE LES TENANTS DU POUVOIR ACTUEL ET LE PEUPLE DE COTE D’IVOIRE QUI N’ACCEPTERA PAS ET NE TOLERA PAS CETTE AUTRE FORFAITURE SURTOUT NOTRE JEUNESSE QUI AURA RECU DES ADULTES COMME HERITAGE LA HAINE POLITIQUE.

 

C’EST POURQUOI J’EN APPELLE  A TOUS CEUX  ET TOUTES CELLES, FEMMES ET HOMMES DE BONNE VOLONTE TEMOINS DE L’HISTOIRE RECENTE DE NOTRE PAYS, QUI AIMENT LA COTE D’IVOIRE D’USER DE TOUS LES MOYENS HUMAINS POUR DISSUADER MONSIEUR OUATTARA A METTRE EN EXECUTION CE PROJET DE TRANSFEREMENT DE MADAME GBAGBO AFIN D’EVITER A NOTRE PAYS UNE PROFONDE DECHIRURE AUX CONSEQUENCES INSOUPCONNEES.

 


  FAIT A ACCRA LE 26 MARS 2012

LE MINISTRE KONE KATINAN

PORTE-PAROLE DU PRESIDENT LAURENT GBAGBO

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

KONE MAIMOUNA 28/03/2012 20:06


Merci camarade justin pour tout ce que vous faite pour nous informer. Prenons nos yeux pour regarder ce pouvoir génocidaire et sanguinaire, qui au lieu de se mettre au travail, prefère poursuivre
et incarcerer. Cela fait pitié. Qu'il envoie ou non Simone GBAGBO à la CPI, cela ne nous emmenera jamais à l'aimer et à l'accepter. On fait rien avec lui. Chaque chose a son temps. Dramane est le
diable incarné et quand il dit, il fait. Qu'il sache que tout se paie sur cette terre. Dramane n'est pas immortel. Qui tue par l'épée, meurt par l'épée. Que Dieu protége Simone Ehivet GBAGBO,
Première dame de la Côte d'Ivoire.