Crise ivoirienne: Le panel des Chefs d'Etat de l'UA n'ont pu s'accorder sur une position commune

Publié le par thruthway

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQE5o6duYLQihkl97YhzJSXiD6cO9KZr2O1ENb7LUmr70abrMwrRg

On s'attendait aujourd'hui à une décision commune des chefs d'Etats mandatés par l'UA pour sortie la Côte d'ivoire de cette crise, mais non. Ce sont plutôt deux propositions favorables à chaque camp. 

Une proposition de sortie de crise avancée par les présidents Jacob Zuma (Afrique du sud) et Abdel Aziz (Mauritanie) qui penche plutôt pour la reprise des élections présidentielles dans le respect de la souveraineté et de la constitution ivoiriennes  (Gbagbo président et nouvelle élection présidentielle dans un an). Et une autre proposition tout à fait opposée à la première avancée par les présidents  Compaoré (Burkina Faso), Déby (Tchad) et Kikwete (Tanzanie) : "Ouattara président, et nomination d’un Premier ministre LMP".

Comme on pouvait s'y attendre les représentants du président Gbagbo ont tout de suite rejeté la seconde proposition qui viole gravement la souveraineté du peuple ivoirien. En effet, selon l'AFP Les représentants du président ivoirien Laurent Gbagbo ont rejeté jeudi à Addis Abeba les propositions supposées "contraignantes" présentées par un (notez bien: l'AFP dit "un" et non "le". Ce qui est une précision de taille) panel de chefs d'Etat mandatés par l'Union africaine (UA).

Le conseil de sécurité et de paix de l'UA qui regroupe une quinzaine d'Etats, dont la Lybie, l'Afrique du sud et le Ghana, est désormais chargé de se pencher sur ces deux propositions.


Publié dans Diplomatie

Commenter cet article