Dabou : Les Frci font une descente sauvage sur le village de Pass

Publié le par thruthway

http://www.verite-reconciliation.org/crowdsourcing/media/uploads/87_1_1345613946.jpg

 

 

 

 

Le drame des Ivoiriens continue. Le village de Pass dans la commune de Dabou, est depuis hier, sous le choc suite à une violente descente des Frci, milice du pouvoir. En effet, cette force armée a investi très tôt le village de Pass située à 3km de Dabou. Les hommes armés ont traumatisé les villageois qui expliquent difficilement cet acte barbare.

 

Au dire des victimes jointes au téléphone, dès leur entrée dans le village, ils se sont fait entendre par des tirs de sommation pour marquer leur présence. Et aussitôt, ils ont commencé à interpeller les jeunes du village avec une brutalité inouïe. Ainsi donc, près de 34 personnes ont été embarquées dans les véhicules pour être conduites au camp Frci dans la ville de Dabou.

 

Pour justifier cet acte, les bourreaux des villageois disent être à la recherche des évadés de prison. Partant, ils disent qu’ils prendront les empreintes digitales des jeunes enlevés pour faire la vérification. Et, indiquent les Frci, si rien ne leur est reproché, ils seront finalement remis en liberté.

 

Qu’à cela ne tienne ! Mais l’arrestation arbitraire des fils du village de Pass a failli mettre le feu aux poudres. «On était au bord d’un soulèvement des villageois de Pass. Ils sont exaspérés par l’attitude des Frci. Arrêter et détenir en toute illégalité durant une journée, des gens dont certains partaient au champ et d’autres en ville, est inacceptable», estiment nos interlocuteurs. Qui s’insurgent contre le fait que de nombreux jeunes soient arrêtés sans aucune procédure judiciaire. Et leur libération ne s’est jamais faite sans difficulté.

 

Il ne se passe pas de jour sans que les populations ne subissent les brutalités des Frci. Où va la Côte d’Ivoire sous Ouattara ?

 

Camille Konan

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article

KONE MAIMOUNA 24/09/2012 17:51


 


C'est ça la solution là?  c'est malheureux tout cela. Agresser, voler,violer et Tuer sont le programme du gouvernement actuel. Il ne se passe pas de jour sans qu'on soit confronté à tout ces
problèmes . 


Mon frère camille, ne t'en fait pas la libération de la Côte d'Ivoire, ne saurait tarder. Car mille jours pour le voleur et un seul jour pour le Propriétaire.


Que Dieu bénisse la Côte d'Ivoire.