Déclaration suite à la lettre de Ocampo à Soro

Publié le par thruthway

http://www.infodabidjan.net/wp-content/uploads/2011/07/DR_Claude-Koudou-003-300x224.jpg

 

Sur papier à en-tête de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno OCAMPO, procureur de cette juridiction adresse (voir lettre ci-dessous) « ses plus sincères félicitations ainsi que celles de » ses « collaborateurs pour » sa « nomination à la Présidence de l’Assemblée Nationale de la Côte d’Ivoire … » à Guillaume Kigbafori SORO.


 

Lettre-scangale-louis-ocampo


 

Le procureur qui est censé représenter le ministère public prend carrément une position politique dans un pays. Mais pire, il déclare – qu’au lieu d’élection –, il y a eu nomination de Guillaume Soro à la tête de l’intuition qui doit incarner la manifestation de la démocratie en Côte d’Ivoire. Cette posture ouverte et très marquée disqualifie le procureur OCAMPO et est un motif pour le destituer. Sa prise de position entache de nullité toutes les décisions qu’il a prises sur la Côte d’Ivoire.

 

Dr Claude KOUDOU,

 

Président des « Convergences pour la Paix et le Développement de l’Afrique », Membre de la Coordination des Intellectuels africains et des Diasporas africaines.

Ampliations :

 

- Assemblée Nationale française ;

- Parlement Européen ;

- Commission de l’Union Européenne ;

- Département d’Etat ;

- Union Africaine ;

- Candidats aux Présidentielles en France ;

- Nations Unies.

Publié dans Actualité judiciaire

Commenter cet article