Deux-plateaux: Des éléments Frci tirent et blessent gravement deux jeunes

Publié le par thruthway

OPERATION (ACTION CONTRETE): SOS POUR TA SOEUR ET TON FRERE. CLIQUE ICI POUR NOUS REJOINDRE. Merci !

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTLD4Q1KkFkb8XTfptTci-ImjzGLDKRMHe8zgF82KqiK0HAxVFL

 

L’opération de déguerpissement qui s’est déroulée, hier, aux Deux-Plateaux Aghien, a été entachée par une énième exaction des Frci. Un élément a encore dégainé et blessé deux personnes.

Les faits, selon les Frci. L’un des leur rencontre le nommé Solo qui lui aurait vendu, plusieurs jours auparavant, un téléphone portable. Sur place, il l’informe de ce que l’appareil ne fonctionne pas correctement. Pendant les échanges, un autre élément Frci les approche et se plaint à Solo en ces termes : « Pourquoi tu t’adresses comme ça à mon chef ? ». Une dispute s’engage donc entre le vendeur de portable et le nouveau venu. Mécontent, ce dernier tire dans le pied de Solo. La balle ricoche et atteint aussi Bakayoko, le jeune frère de la victime.

 

Faux, soutiennent des témoins. Selon eux, après l’opération de déguerpissement, Solo, voyant deux éléments Frci passer, les interpelle : « Vous avez cassé nos magasins. Comment allons-nous manger ? ». C’est ce qu’il ne devait pas dire. Il est pris à parti par ces derniers. Mais, il ne se laisse pas faire et leur donne la réplique. Crime de lèse-majesté.

D’abord, il a droit à un coup de cross. Ça ne suffit pas pour le calmer. C’est en ce moment que les éléments Frci lui tirent une balle dans le pied. Son petit frère Bakayoko qui se plaint subit le même sort. Il n’en fallait pas plus pour mettre la foule en colère qui veut alors en découdre avec eux.

Ils n’ont eu la vie sauve que grâce à la rapidité de leurs jambes. Abandonnant leurs armes derrière eux.

Koné Modeste

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article

G

ca c'est entre eux ils n'ont qu'à gérer ce nous on s'en fou ok ils n'ont rien vu ces nordistes watt va vous montrer pire que ca.watara kafisa...que gbagbo


Répondre
B

frci dozos un jour lorsque tout le peuple ivoirien aura marre de vos tueries volent violent et exactions de tout genres, elle se soulevera et cela ne saurait tarder. Ya na marre que pour un rien
ces illétrés ignorant les droits élémentaires de l'homme, n'hésitent pas à utiliser lez armes contre une population désarmée; en plus c'est des lâches parce qu'à chaque fois, il faut qu'is agissent
en groupe et que fait le gouvernement contre ces personnes rien, trop c'est trop parce que si celacontinue, c'est la population qui va se soulever


Répondre