EN CAMPAGNE ELECTORALE A BOUAFLE : DIBY KOFFI OTE LE MASQUE DE LA PERFIDIE

Publié le par thruthway

EN CAMPAGNE ELECTORALE A BOUAFLE :

DIBY KOFFI OTE LE MASQUE DE LA PERFIDIE

 

Diby-masque.PNG

 

 

Emporté par l’ivresse de la  campagne électorale des législatives 2011, dont son immense fortune du moment permettra surement de remporter, Charles Diby  KOFFI, ministre de l’économie et des Finances de Ouattara ,sans retenue, dans une interview à « Le Nouveau Réveil»  du 05/12/2011 vient de lâcher ceci : « …J’ai toujours été Pdci. Ma mère a été Pdci. Elle a même été décorée le jour de son décès. Elle a toujours été Pdci. Mais voyez-vous, pourquoi à un moment donné, je me suis retiré de la politique ? Je vais vous dire cela aujourd’hui et clairement. Je suis devenu directeur général du Trésor après appel à candidatures. Je n’ai pas été copté par un parti, je n’ai pas été nommé par quelqu’un .Or en tant que tel, vous gérez des ressources qui appartiennent à tout le monde. L’argent n’ayant pas de couleur, le gestionnaire de cet argent ne devait pas avoir de couleur. Voilà pourquoi, je me suis retiré de la politique»

 

En  fait, personne ne connaissait véritablement Diby Koffi en Côte d’Ivoire. Seulement, on se  souvient que son nom avait été cité dans la sombre affaire des 18 milliards de  l’UE détournés du temps de Bedié. Arrêté, il avait été  jeté en prison pendant l’intermède de la transition Militaire. Libéré, au creux de l’abime et de la déprime, il avait pris ses quartiers dans son village  Diakohou -Nord près de la ville de Bouaflé où il s’essayait à l’élevage  de bœufs pour subsister. Il sera de justesse sauvé des eaux par les Ministres  Koulibali Mamadou et Paul Antoine Bohoun Bouabré, respectivement ministre du  budget et celui de   l’économie et des Finances. Diby Koffi est nommé en qualité de  conseiller technique sans nullement se préoccuper de son appartenance politique. Des refondateurs qui, contrairement aux pratiques, tenaient à mettre en place une administration financière républicaine. Ainsi  Bohoun Bouabré lui suggèrera de se présenter à l’appel à candidature pour le recrutement des responsables des régies financières Douanes, Impôts et Trésor. Mode inédit de sélection librement décidé par Laurent Gbagbo qui avait une haute idée de la démocratie qu’il voulait pour son pays et qui devait nécessairement rimer avec la bonne gouvernance. Retenu, Gbagbo que rien n’obligeait l’a nommé par décret Directeur Général du Tresor. On ne m’a pas nommé, vous avez bien lu, a dit Diby koffi. je me garderai de faire l’injure à Diby koffi d’ignorer le sens et la portée administrative du verbe « nommer». Bien sur qu’il le sait. Bien sur  que le nom  de Gbagbo (subitement devenu Paria en Côte d’ivoire) ne doit plus sortir de la bouche de Diby Koffi et il ne lui doit rien. Et pourtant Diby Koffi Charles et toute sa famille, en son temps, se sont déplacés jusqu’à Yamoussoukro pour rencontrer P.A. Bohoun Bouabré, ministre de l’ économie et des finances. Son père de manière pathétique attrapant  les pieds de Bouabré  pour lui dire merci. Et pourtant c’est bien le même Diby Koffi qui, en 2009, a organisé une journée d’hommage à Gbagbo dans son village pour retracer lui-même dans un discours émouvant tous les bienfaits de Gbagbo dans sa vie. Eh bien le soleil a changé de position.

 

Gbagbo à la Haye et P A Bouabré en exil, voici  Diby qui  se dévoile et étale son ingratitude dans toute sa laideur. Diby  koffi militant du PDCI, oui il l’a toujours été, et il a réussi le camouflage parfait dix années durant. Salut l’artiste !!! En effet qui ne l’a pas souvent remarqué se plier en 4 avant de saluer le Président Laurent Gbagbo…saupoudrer de menus présents l’entourage présidentiel pour couvrir son jeu, tout en réservant bien sur la substance  des ressources au PDCI, son parti et à Bedié dont il a épousé la nièce. Diby koffi aura réussi à tromper tout le monde en se faisant choisir dans les  gouvernements successifs depuis l’avènement de   Konan  Banny, sous l’étiquette trompeuse de « société civile. ». «… le gestionnaire de l’argent public ne devait pas avoir de couleur. Voilà pourquoi, je me suis retiré de la politique». Mais alors pourquoi Diby Koffi a t-il  subitement décidé de revenir à la politique pendant qu’il tient encore et toujours la bourse de l’Etat. Les derniers qu’il continue de tromper sont  assurément Alassane Ouattara  et le RDR. Pendant les dernières présidentielles et on le voit aujourd’hui, Diby koffi comme sur une vague marine à surfer sur tous les plans d’eau pour garantir sa place .De vous à moi, on ne peut pas devenir ministre de l’économie et des finances de Ouattara sans avoir financé sa rébellion  et sa campagne électorale. On ne peut pas non plus s’appeler Diby koffi , militant du Pdci-RDA , qu’il n’a  du reste jamais cessé d’être, le physique, le regard et le sourire feints de malice, sans financer la campagne de Bedié président de ce  parti et membre de sa belle famille.

 

La crise ivoirienne comme on le constate est riche, très riche en enseignements et Charles Diby Koffi nous en donne un .Merci pour la leçon .Elle est magistrale et va certainement servir aux nouvelles générations comme le parfait exemple de l’ingratitude, de la rouerie et de la perfidie  à enseigner dans les cours sur la duplicité.

 

Correspondance particulière  de :Elisabeth N’Tayé

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

F
merci ma soeur
que valent DIBY Charles et les autres aux yeux des ivoiriens et du monde entier ???
LA GENERAOSIT2 DU pr gbagbo EST COMME UNE SORTE DE PEINTURE INDELEBILE sur la peau(vie) de tous ces gens perfides. et chaque fois qu'ils essayeront de l'effacer ils se saliront encore
davantage.
souvient des propos de Amed bakayoko lorsque le PR GBAGBO a été lu rend visie dans sa famille lors de sa dernière tournée d'Etat. oublie ces personnes qu'ils soient du PDCI ou du RDR. ILS SONT DANS
LE FAUX ET ILS LE SAVENT.
Répondre
K
Merci ma soeur pour ces informations qu'on n'avait pas. Tu sais quand On dit que "Tout ce que Dieu fait est bon", je crois que c'est réel. Il a fallu cette crise pour nous rendre à l'évidence. De
toutes les façons, je pense que cette situation a permis au Président Laurent GBAGBO de découvrir ses ennemis.Tout compte fait, je crois en la victoire de Laurent GBAGBO sur ses ennemis. Qu'Allah
le tout puissant le protège depuis la Haye. Je suis Musulmane pratiquante mais je n'aimerais jamais jamais jamais celui là même qui s'est imposé aux vrais Ivoiriens comme président.
Que Dieu délivre la Côte de cet imposteur et de ses suppôts.
Répondre