Fétichisme/ Pour renforcer ses pouvoirs mystiques Un élément des FRCI de Ouattara couche avec une folle

Publié le par thruthway

Fétichisme/ Pour renforcer ses pouvoirs mystiques

Du journal pro-ouattara "le jour plus"


Un élément des FRCI  de Ouattara couche avec une folle

 

http://a5.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/294377_164838903592144_119142914828410_354439_1235426_n.jpg

 

 

Nul ne peut qualifier l'acte posé par un élément des FRCI (Forces républicaines de Côte d'Ivoire). Ce soldat adepte de pratiques occultes a abusé d'une malade mentale dans le but de devenir plus fort.

 

 

Dans la nuit du samedi 04 février 2012, un militaire des FRCI (Forces républicaines de Côte d'Ivoire) a failli laisser sa peau au marché grossiste du quartier sans manquer dans la commune d'Abobo. Il a été grièvement blessé à la tête par l'un des gardiens des lieux. Selon les témoignages, c'est aux environs de 21 heures où les ivoiriens fêtaient avec faste la victoire de leur équipe nationale de football sur la Guinée -Equatoriale. K. Sidiky, soldat des FRCI se rend au marché. Il se met à fouiller partout, on aurait dû dire qu'il a perdu quelque chose. Il passe, c'est le lieu de le dire, le marché au peigne fin.

 

Il effectue des va-et-vient.Soudain, le militaire marque un arrêt près d'une table. Notre guerrier semble avoir vu ce qu'il cherche. Il se dirige vers la table, une personne y est couchée, enveloppée dans un drap sal. K. Sidiky avance à pas feutrés,

 

ôte le drap. Plongée dans les bras de Morphée, une jeune fille vêtue d'une robe sale dégageant une odeur fétide, se lève brusquement. Le soldat fétichiste lui tend des friandises,

 

la malade mentale les prend et commence aussitôt à les manger. Profitant de l'obscurité, le vaurien s'adonne à des attouchements, la folle se laisse faire, très vite ses mains baladeuses s'orientent dans l'entre jambes de la démente. La

 

grosse bosse qui grossit entre ses jambes traduit littéralement son désir de la posséder. Il ne perd pas le temps, imbibe son organe génital d'un liquide, puis soumet la malheureuse à de violents coups de reins. Ce qui à pour effet d'arracher des

 

cris à la victime. Des veilleurs de nuit alertés par les pleurs de la jeune malade pour en savoir plus se déportent sur les lieux. Le spectacle est insupportable, un homme en treillis en train de défoncer l'aliénée. Choqué par cet acte ignoble, l'un des gardiens se met à courir; dès qu'il arrive au niveau du couple, à

 

l'aide de son gourdin assène un violent coup à la tête du sataniste. La canaille pousse un cri de terreur. Son sang se met à gicler, en un laps de temps, il est encerclé par les autres vigiles qui le rouent de coups puis menacent de le conduire au

 

commissariat du 14e arrondissement. Face à cette déclaration qui peut mettre un terme à sa carrière, le misérable décline son identité et leur explique ses motivations. Celui qui fait office de chef se concerte avec ses collègues puis prend la décision de le laisser partir. Le pervers ne demande pas mieux pour s'évaporer dans la nature.

 


 

HOUSSOU ARNAUD

Publié dans Faits divers

Commenter cet article