France 2012/ Nouveau sondage : Intentions de vote : Hollande garde son avance

Publié le par thruthway

http://www.paris-normandie.fr/media/imagecache/article-taille-normale/hollande-affiche2012-338194.jpg

Le candidat socialiste est crédité de 54 % des voix au second tour dans le baromètre OpinionWay-Fiducial pour «Les Echos», le premier sondage réalisé depuis la publication des résultats définitifs du premier tour.

 

L'appel lancé dimanche soir par Nicolas Sarkozy aux électeurs de Marine Le Pen et François Bayrou reste pour le moment sans grand effet. Dans le baromètre OpinionWay-Fiducial pour « Les Echos » et Radio Classique, le premier sondage d'intentions de vote réalisé depuis la publication des résultats définitifs du premier tour, le président sortant est crédité de 46 % des voix le 6 mai, contre 54 % à François Hollande. Le score que lui donnait le même institut dimanche et le 13 avril dernier dans son baromètre pour « Les Echos ».

Les reports de voix, qui conditionneront le résultat du second tour,« n'évoluent quasiment pas », souligne Bruno Jeanbart, le directeur études politiques et opinion d'OpinionWay. Seuls 41 % des électeurs de François Bayrou dimanche disent vouloir voter pour Nicolas Sarkozy le 6 mai, contre 36 % pour François Hollande, 23 % n'exprimant pas de choix.

Peu de marge d'évolution

Et surtout, moins de la moitié (47 %) des électeurs de Marine Le Pen se déclarent prêts à mettre un bulletin au nom du président sortant dans l'urne dans dix jours. Un niveau bien trop faible pour que le chef de l'Etat puisse l'emporter. D'autant que son rival socialiste se voit promettre par OpinionWay 27 % des voix de la présidente du Front national. Un quart (26 %) des électeurs de cette dernière ne donnent pas d'intention de vote.

Nicolas Sarkozy n'arrive en tête que chez les retraités (53 %), les travailleurs à leur compte (64 %) et les personnes gagnant plus de 3.500 euros par mois (53 %). Les cadres et professions intellectuelles lui préfèrent François Hollande à 60 %.

« Il y a peu de chance que cela change beaucoup », prévient Bruno Jeanbart. Car 91 % des personnes qui ont l'intention de voter pour François Hollande le 6 mai et 92 % de celles ayant choisi Nicolas Sarkozy se déclarent « sûres de leur choix ». Des ratios très élevés qui laissent peu de marge d'évolution. A moins que le président sortant parvienne, comme il l'espère toujours, à bouleverser la donne.

DOCUMENT L'intégralité du baromètre OpinionWay Fiducial «Les Echos» d'avril

VIDEO L'analyse de Bruno Jeanbart (OpinionWay)

Publié dans International

Commenter cet article