Guiglo/ Un minicar fait des tonneaux : 11 morts et des blessés graves

Publié le par thruthway

http://www.linfodrome.com/images/articleimg/4199/_thumb1/Guiglo-accident.jpg

 

 

Lu pour vous dans "soir info" de ce jour

 

 

Un tragique accident de la circulation s’est produit, le lundi 6 août 2012, sur l’axe routier Guiglo-Bloléquin. Précisément à hauteur du village de Guinkin, à 26 km de la ville de Guiglo.

 

11 morts sont déplorés. Véritable hécatombe. Ce drame, nous dit-on, est à mettre sur le compte de la bêtise du conducteur.  Selon les renseignements, on est jour de marché dans le village de Béoua. Les commerçants et les clients potentiels convergent donc vers cette localité. Occasion également pour les transporteurs de se faire du fric.

 

Parmi ces derniers, Souleymane Koné, jeune automobiliste qui vient d’obtenir son permis de conduire. Avec la permission du chauffeur titulaire, il se met au volant d’un minicar qui fait le plein de passagers. Puis, on le voit faire vrombir le moteur de l’engin, tout en exigeant de l’apprenti qu’il s’active pour que le départ soit engagé. Visiblement, il est très pressé. D’ailleurs, il explique qu’en ce jour de marché, il y a de bonnes recettes à faire. Il lui faut donc aller très vite à Béoua et revenir  à Guiglo prendre d’autres passagers. 

 

Les portes du minicar refermées, le voilà qui part à vive allure. Une fois à destination, il fait rapidement débarquer les passagers. Il embarque encore d’autres voyageurs pour le retour à Guiglo où il entend de nouveau faire le plein de son véhicule. Comme à l’instant, il démarre en trombe. Pas question pour lui de se laisser distancer par un autre véhicule de transport en commun qui pourrait lui ravir des voyageurs en bordure de route. Ou alors des candidats pour le départ à Béoua qui attendent à Guiglo. Cette cupidité, hélas, sera à la base du drame. De fait, aux environs de 14h, soutiennent  nos sources, alors qu’il roule à tombeau ouvert, le chauffeur inexpérimenté perd subitement le contrôle de son engin à hauteur du village de Guinkin. Celui-ci fait une sortie de route et est pris dans une spirale de tonneaux.  Lorsqu’il s’immobilise enfin, on déplore trois tués sur le coup. Parmi eux, l’apprenti. La douzaine de blessés dénombrée est évacuée dans les Chr de Guiglo et de Duékoué. Malheureusement, huit parmi ces victimes, succomberont.

Alourdissant ainsi le triste bilan. Notons que  les éléments de la brigade de gendarmerie de Guiglo, avec à leur tête l’adjudant Dosso Séati, se sont déportés sur les lieux de l’accident pour le constat d’usage. 

Chancelle Goudalet  

(Correspondant régional)

 

Des blessés graves

Souleymane Koné (le chauffeur)

Aboulaye Fofana                                                                                                         

Les morts

Belesson Serge Luc, 15 ans  

Diarra Aïdé, 24 ans

Bah Bélé Eugénie, 46 ans

Djiéhourou Prisca, 28 ans

Sawadogo Ould Itwel Oumrou

Gouli Delon 

Diomandé Moussa

Bahan Gnonon    

Tagbonon Mohamed

Diomandé Brahima   

Sawadogo Ousséni

Publié dans Faits divers

Commenter cet article