Il ya un problème Ouattara en Côte d'Ivoire, et il nous faut y trouver une solution. Vite!!!!

Publié le par thruthway

Le  programme du show de Ouattara était prévu avant même le coup d'envoi de la finale de la CAN. Jour férié, grande parade à travers les quartiers d'Abidjan et  apothéose à l'Hôtel du Golf, Tee-shirts avec l'inscription suivante: "1992-2012, 20 ANS après, l'histoire se répète avec ADO"

Mais bien avant, cette coupe devrait passer une nuit avec lui à Ouagadougou (Burkina faso). Les chefs d’Etat présent à cette CAN, selon des indiscrétions, devraient être reçus en grande pompe par Blaise Compaoré. En tous cas, toute la ville de Ouaga était mobilisée. Actuellement où nous écrivons ces lignes, c’est la grande tristesse, chez les burkinabés. Ils vivent cet échec comme une véritable humiliation, leur propre échec. Tant ils ont souhaité voir un des leurs, aujourd’hui à la tête de la Côte d’ivoire, être auréolé de cette prestigieuse coupe d’Afrique.


EH  OUI DIEU A FAIT SA PROPRE VOLONTE

 

ouattara-can2012.2.PNG

 

Merci chère sœur pour ton message de ce matin,



En effet, comme ces nombreux internautes, je ne voulais pas qu'occasion soit donnée à Ouattara de nous narguer là où nous aurions pourtant eu toutes les raisons d'être heureux et fiers!!! J'ai mal pour Zahui, j'ai mal pour Drogba et ses camarades de la génération dorée. Hélas! Mille fois hélas!!!


Et dire que pour la première fois j'ai suivi un match des éléphants sans stresser!!! J'avoue que je tremblais encore un peu (comme d'habitude) jusqu'à ce moment précis où le visage du diable est apparu à la télé. Du coup tous les vieux souvenirs se bousculèrent dans ma tête, et pendant quelques minutes bien qu'ayant les yeux rivés sur l'écran de la télé, je ne voyais rien et je n'entendais rien. Mon épouse qui suivait tout cela de prêt, s'est retirée presque sans bruit dans l'autre salle de télé avec les enfants pour ne pas me "déranger"!!! Mais les vieux films de ma communion avec les éléphants, eux, continuaient de défiler les uns après les autres:


Je voyais Zahui Madou Laurent avec sa banderole blanche sur la tête, se battre corps et âme sans pouvoir nous éviter l'élimination en 1980, à Lagos. Malgré la grande forme de Koffi kouadio Dinozoff. Mes parents se souviennent encore que je n'ai pu manger cette soirée là. J'ai même été déclaré malade et traité comme tel!!


Que dire du but de Abou Zeid Taher, l'égyptien qui en 1984 m'a fait faire un cauchemar toute une nuit. Et ce, malgré un Guédé Akenon Jean Michel très inspiré. Je me souviens encore de la fâcheuse phrase d'un certain Eugene Die Kakou à l'endroit de Pascal Miezan (paix à son âme)...


En 1986, nous avons connu un bref moment de rêve lorsqu'un certain François Zahui dévia une balle de Youssouf Fofana pour la faire atterir sur la tête d'Abdoulaye Traoré. On venait de battre le Sénégal. Pourtant en demi finale Roger Milla allait battre Zagoli Gbolie (de la main dit t-on) pour que recommença ma " maladie des éléphants). Mes amis de l'internat, paniqués, proposèrent de m'accompagner à l'hôpital. Je les ai tout de suite rassurés en leur disant " ça va passer les gars, c'est comme ça que je deviens quand on élimine les éléphants". C'est même de là qu'est parti le terme " maladie des éléphants"!!!


Lorsque Kabongo, d'un retourné acrobatique nous ramène à un but partout face au Zaïre en 1988, malgré le marquage d'un certain Diecket Borris, mon père qui ne voulait pas prendre de risque est venu me chercher à l'internat avant le tirage au sort qui nous départagea d'avec l'Algerie. J'ai été surveillé comme du lait sur le feu.


Désormais étudiant, avec des amis presque médecins, il n'y avait plus de risque. Je pouvais me doper et éviter la "maladie" en cas d'elimination. Cet fut le cas en 90 et 92, même si j'ai été empêché par mes amis de suivre la séance des penalties en 92. nous sommes champions!!! J'avais même le sentiment d'être plus heureux que les autres....


Le centre d'amani Yao Cesar Lambert qui atteri sur la tête d'Abdoulaye Traoré, me fait oublier le but de Charles Akonor qui venait de battre Gouamene d'un puissant tir. Le Ghana est éliminé. Je rêve même d'une autre finale, mais la balle de but que sauve Sam Abouo Dominique sur la ligne de Gouamene ne suffira pas pour passer le cap du Nigeria d'un certain Daniel Amokachi en demi finale. Nous sommes en 1994. Je suis moi même presque médecin. Donc je fais ma "maladie" et je me soigne!!!


Nous nous éloignons encore du titre. Les années passent et se ressemblent sauf 2006, avec des acteurs différents mais tout aussi "méchants" les uns que les autres. Je n'oublierai pas de sitôt les Anthony Yeboa, Shabani Nonda, Djonkep Bonaventure, Hossan Hassan, Franck Amankwa, Mais je me souviendrai aussi des moments heureux que nous ont fait vivre les éléphants de Côte d'Ivoire, toutes générations confondues. Je salue tous ces artistes et je leur rend hommage.


Ce que je voudrais cependant relever ici chère Amelie, c'est que si quelqu'un qui est tant lié aux éléphants, quelqu'un qui a souffert toutes ces années avec son équipe nationale, a réussi à soutenir la Zambie face aux éléphants pour avoir vu à la télé l'image de Ouattara s'associer à cet événement, c'est que quelque chose de très précieux a été brisé entre temps dans la maison.


Il faut vite se débarrasser de cet esprit démoniaque qui était derrière les éléphants hier lorsque les jeunes zambiens confiaient leur sort au tout puissant. Il faut vite se débarrasser de ce démon, peut être par un dernier effort de "rattrapage", pour panser nos plaies et ressouder toutes ces valeurs précieuses qui ont été brisées de son fait. Il faut s'armer de courage! Ce sera difficile, mais le bon chemin est toujours difficile comme le dirait l'autre. Il faut refuser qu'on nous impose de haïr notre amour!!! Nous n'allons pas continuer de souhaiter la malchance aux éléphants par la faute d'un seul individu dont l'image à la télé nous aura rendu irrémédiablement maso!!! Il voulait qu'on le voit, il voulait se sentir dans la peau d'un Président et ranger ainsi pour un temps ses apparats de sous-préfet. Il sait très bien qu'il occupe de force la présidence de la Côte d'Ivoire. Il sait donc pourquoi il a pleuré hier. Peut être sait t-il que c'est sa dernière coupe d'Afrique entant que représentant de la France en Côte d'Ivoire!!!???


Il ya un problème Ouattara en Côte d'Ivoire, et il nous faut y trouver une solution. Vite!!!!


La prochaine coupe d'Afrique c'est l'année prochaine.

 

Gkardlgnb@hotmail.fr

Publié dans contribution

Commenter cet article