La commission d’enquête internationale face à la presse aujourd'hui

Publié le par thruthway

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT6C3BCiNV-PMODnOzxfF5p-ozAQ5eBbIhzFag4skg-L4EGatsoLe Président de la République, Laurent Gbagbo s’est entretenu hier, au Palais présidentiel au Plateau avec les membres de la commission internationale d’enquête.

Créée par décret n° 2011-06 du 7 janvier 2011 par le Président de la République, Laurent Gbagbo lui-même, cette commission est composée de sept membres dont quatre Ivoiriens et trois membres non nationaux. 

Il s’agit pour les nationaux de Adolphe Djidji Kadjo, 1er Avocat général près la Cour suprême ; Marc Richmond, cadre des assurances, Mmes Mawa Coulibaly, Enseignante et Drépeuba Béatrice épouse Koudou, Magistrat au tribunal de 1ère instance du Plateau. Les trois autres membres sont : MM Willy Rubeya, Avocat au barreau du Burundi, Robert Charvin, Professeur Emérite de droit international public de l’Université de Nice-France et de Jean Martin M’Bemba, Ancien ministre des Droits de l’Homme, du Congo Brazzaville. 

Cette commission qui a un délai d’un mois est chargée d’enquêter sur les allégations de violations graves des Droits de l’Homme, depuis la proclamation des résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle le 3 novembre jusqu’à l’établissement de son rapport.

 Elle a pour rôle d’établir les faits et les circonstances de la perpétration de ces violations et d’identifier éventuellement leurs auteurs. Tout en formulant des recommandations en vue de prévenir et de faire cesser de telles violations. 

A leur sortie de la salle d’audience, M. Adolphe Kadjo Djidji, 1er Avocat général près la Cour suprême, par ailleurs, porte-parole des membres de ladite commission n’a pas fait de déclaration. Il a plutôt donné rendez-vous à la presse ce mercredi matin, à l’hôtel Pullman.

 Il s’agira pour les membres de la commission d’apporter des éléments de réponses sur leur méthode de fonctionnement. En effet, depuis le premier tour de l’élection présidentielle, plusieurs exactions ont été commises sur des populations civiles et militaires. 

 

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article