Dimanche 2 octobre 7 02 /10 /Oct 17:04

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRECf3T7iNb1oUBSSTxvimpdQegw40Z_-ya3LTM1ZjKPins3AwIyA

 

 

Rien de tel que des grosses cylindrées et des villas pour investir les rentes générées par la crise ivoirienne. Les commandants de la rébellion armée pro-ouattara disent merci à Guillaume Soro et  Alassane Ouattara, leur véritable chef.

 

Enquête exclusive.

 

Le 10 septembre, Guillaume Soro  a dissout officiellement sa rébellion armée (Force nouvelle) après avoir atteint son objectif grâce à l’appui de l’armée française et des forces onusiennes, qui est de renverser le régime légal et légitime du président Laurent Gbagbo. Conséquence logique de cette dissolution, la cessation des activités de la « centrale », structure informelle chargée de collecter impôts et taxes dans les zones centre, nord et ouest au profit de cette rébellion armée pro-ouattara.

 

Mais dans les faits, l’économie de rente à laquelle les chefs rebelles ont pris goût au cours de ces dix dernières années perdure et se prolonge, selon la presse internationale dont « la lettre du continent ».

 

Il faut dire que, bien avant l’annonce de la dissolution de leur « centrale » qui servait de « caisse noire » en fait, les chefs de cette rébellion armée ont eu le temps d’investir dans l’immobilier et d’autres réseaux de blanchiment d’argent, pour assurer leurs vieux jours.

 


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/7c/Soroguillaume.jpg/250px-Soroguillaume.jpg

 

Soro Guillaume, le premier, a racheté la résidence de M. Raymond Tchimou, procureur de la République sous le règne du président Gbagbo, située dans le quartier Riviera Beverly Hills. Il se serait également, nous rapporte la même source, porté acquéreur d’un immeuble appartenant à Théresse Houphouët-Boigny, rue des jardins dans le quartier de Cocody-Les deux plateaux d’Abidjan.

 

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcREQLXbe-PgoIypeG-wp1E1DIBzlYx1-j8MhlKPn7dkc0TEiJVW

 

Son homme de main, Issiaka Ouattara n’est pas en reste. Alors que ses hommes contrôle toujours les quartiers Sud de la capitale économique, celui qu’on surnomme « Wattao » affectionne les grosses cylindrés achetées grâce aux fonds collectés dans la zone de Séguela (Nord), sous son contrôle. Il en posséderait plusieurs dizaines parmi lesquelles des Ferrari, des BMW X5, des Mercedes Compressor…En comparaison « Teodorin » Obiang Nguema Mangue est un petit joueur !

Selon les Nations unies, le trafics qui perdurent à Séguéla continueraient de générer plus de 20 millions $ par an.

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZxKnhgEdhahTlMn4dsKOsdfTp7fZtGAcs7Y1krKCZ61eqdJvx

 

Autre chef de guerre, Hervé Touré, dit « Vetcho », aurait acquis un pavillon en banlieue parisienne. Il contrôle la contrebande de carburant en provenance du Burkina Faso et du Mali.



http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcShd7WSEaS9nKGs-Xk645j6TzXxLQH_KUA1X6qPK9lTOdrxphmkxA

Plus discret, Chérif Ousmane, allias « Papa guépard », actuel numéro deux du Groupement de sécurité présidentielle (GSPR) d’Alassane Ouattara. Il demeure le maître du plateau, dans le distric d’Abidjan. Moyennant rénumération, ses hommes sont en faction devant les sièges de plusieurs banques. A Bouaké (centre), Ousmane a réquisitionné l’hotel Harmattan. Comme ses frères d’armes, il possède plusieurs résidences au Burkina faso, où séjourne son épouse Binta Lamizana, l’une des petites-filles de l’ancien président burkinabé Sangoulé Lamizana.



http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT3ZoMEDtQUP1r7hn4t4qHdQmtGG8LT1kfskGt1_oHQMJ6QnonB

 

De son côté, Morou Ouattara, allias « Atchiengué », est proprietaire d’une grande ferme agro-pastorale à Bouna (Nord-Est).

 

 

http://news.abidjan.net/photos/photos/COMMANDANT-LOSSENI.jpg

 

Quant à Fofana Losseni, dit « Loss », il fait fortune à partir des circuits d’exportation du café de la région des Montagnes (Ouest).

 Alassane Ouattara, leur véritable chef, s’apprêterait à les décorer pour service rendu. Malgré les accusations de crimes contre l’humanité dont ceux-ci font l’objet de la part des organisations de défense des droits de l’homme et de tous ces crimes économiques, Ouattara devrait, selon certaines indiscrétions, les présenter comme des exemples à suivre à toute la nation ivoirienne, lors d’une cérémonie solennelle de décoration prévue avant la fin de cette année.

 

Source : La lettre du continent

 

Par thruthway - Publié dans : Economie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de thruthway
  • Le blog de thruthway
  • : France Sarkozy facebook 2012 crise Actualité
  • : Site destiné à l'actualité en cote d ivoire et au plan international tant au plan politique, économique, militaire, religieux, sportif, culturelle que touristique. Ce site web est une banque d’informations sur l’actualité ivoirienne, la capitale économique Abidjan et le monde dans tous les domaines : La Haye, les bons coins d’Abidjan, Bon coin, le mapouka, crédit en France, credit de France, airlines, l or en cote d ivoire… Vous pouvez aussi nous suivre sur facebook, youtube et twitter…
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés