La Gambie réaffirme son soutien au Pr. Gbagbo, qu'elle reconnaît comme le Président de la Côte d'Ivoire! !

Publié le par thruthway

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQd7ErlaqLLkTOU1XK6xBb9VRzYnzEnl8jrSbk8raJFIWreh-9wpQBANJUL – Le Président Gambien Y. Jammeh, a dénoncé lors d’un discours lu à la Nation mardi l’implication « grossière » des « puissances occidentales » lors de la capture du président ivoirien Gbagbo par les forces spéciales Française.

Le Président Gambien s’est voulu très clair sur la situation qui prévaut en Côte d’Ivoire.

« La position du Gouvernement Gambien sur la tragédie ivoirienne est sans équivoque. Les événements en Côte-d’Ivoire nous donnent raison quand nous affirmions préalablement que des occidentaux néo-colonialistes parrainent des agents en Afrique qui ne respectent qu’à leurs propres lois et celles de leurs maîtres occidentaux et prêts à marcher sur des milliers de cadavres pour accéder au pouvoir. C’est ce qui est en train de se passer en Côte-d’Ivoire », a-t-il dénoncé.

Pour Y. Jammeh, ce que vit le Président ivoirien Laurent Gbagbo est une réplique de l’affaire Patrice Lumumba qui, comme un combattant de la liberté et pour la dignité et l’indépendance, non seulement des Congolais mais toute la race noire, a été renversé par les puissances occidentales dont l’ONU, et remis à son ennemi juré pour être assassiné.

« Nous demandons à l’ONU d’assurer la sécurité, la protection et le bien-être du président Laurent Gbagbo, le président de la Côte d’Ivoire constitutionnellement reconnu et qui doit être libéré.

Il ne peut pas être jugé tandis qu’Alassane Ouattara, le Président de la communauté internationale s’en tire sans jugement après avoir massacré des milliers de civils juste pour devenir président », a déclaré le président Gambien avant d’ajouter que le Gouvernement de la Gambie ne reconnaîtrait pour aucune raison un président ou un gouvernement en Afrique qui a été imposé par des forces extérieures au continent africain.

Source: Autres presses

Publié dans Diplomatie

Commenter cet article

moroko 12/05/2011 00:44


la soumission au contrôle de la constitutionnalité des accords internationaux et traités ne classe t-il pas ces textes en dessous de la constitution! au dessus des Lois et Réglements, pas au dessus
de la Constitution, il nous l'avait bien appris, notre cher Maître Yao N'dré! Pauvre Afrique, Monsieur le Président de la Gambie!


luc gauthier 11/05/2011 01:21


un homme d une tres grande valeur ce monsieur ,il se tient la tete haute face a l union africaine et certain pays africain qui ne bouge pas face a cette arnaque politique , pauvre afrique
tener vous debout pour une fois , tous ensembles