LA VOITURE DE FONCTION DU PR. DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL AUX MAINS DES FRCI DE SIKENSI

Publié le par thruthway

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTLOM9j1dtVItfLH8iW2D-ra-RwVkdUoUWr7-dFzF3i9KsG19dwUA

 

En revenant précipitamment du Ghana, où il avait trouvé refuge, pour tordre le coup à la loi, en déclarant Alassane Ouattara vainqueur des élections de Novembre 2010, le président du conseil constitutionnel, M. Paul Yao N'Dré pensait pouvoir être dans les bonnes grâces du nouveau régime installé de force par l'armée française. 

 

Mais non, La réalité est toute autre. Alassane Ouattara et ses forces barbares tiennent à lui fait payer son refus d'entrer dans leur combine dès les premières heures de la proclamation des résultats définitifs. Tout comme les autres cadres proches du président Gbagbo, il fut aussi victime de vols et pillages de la part des forces de Ouattara.

 

En plus de nombreux biens volés, sa voiture de fonction, lui a été aussi arrachée.

 

C'est un véhicule 4x4 de type Pagéro de couleur bleu-nuit. Il est depuis le coup d'Etat du 11 avril 2011 aux mains des Frci de Sikensi. Ce véhicule lui servait, dans l'exercice de ses fonctions, à accomplir ses tâches régaliennes. Selon une source bien informée, c’est à l’issue des violents combats à Abidjan, qu’un élément des Frci dans sa fuite, a réussi à s’emparer de cette voiture.

 

Aujourd'hui, cette voiture se trouve dans un état de dégradation très avancée. La vitre arrière brisée,  est remplacée par du plastique. Aussi faut-il ajouter que selon cette même source, le détenteur de ce véhicule clame son acte de bravoure partout où il va. Par ailleurs, les véhicules arrachés par les Frci de la région n’ont pas encore été restituée à leurs propriétaires. C'est pareil pour les nombreux domiciles des cadres du Lmp qui restent toujours occupés par les chefs de guerre de la milice pro-ouattara.

 

Publié dans Sécurité intérieure

Commenter cet article