Le Gouvernement ivoirien réagit au discours de l'opposant Alassane

Publié le par thruthway

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRDk09kYXmSPFxLJ8BGStOKouIiQl2ylOIDMA3uRIlups5mMts5BBAI31ONToutes les décisions prises par l’opposant Alassane Ouattara sont nulles et de nuls effets, a rappelé samedi le ministre Ahoua Don Mallo, porte parole du gouvernement ivoirien dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision d’Etat.


« Au regard de la constitution et du principe de non ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat souverain, M Ouattara n’a pas gagné les élections » a précisé Ahoua Don Mello avant de s’offusquer contre toutes les actions du « trio France-Onuci-Rebelles » qui « ont semé la désolation » dans toutes les villes où ce trio est passé.


« A Abidjan tous les sites l’Etat ont été pilonnés par les forces licornes et l’onuci » a dénoncé le ministre Don Melo. « Les Fds (forces de défenses et de sécurité, ndlr) ont fait preuve d’héroïsme » a-t-il ajouté avant de rassurer que « tous les sites stratégiques sont sous contrôle de l’Etat de Côte d’Ivoire ».


ABIDJAN – Le porte parole du gouvernement ivoirien a condamné « la tentative d’assassinat du président constitutionnellement élu, Laurent Gbagbo » indiquant que « les troupes françaises ont largué des bombes sur des cibles civiles et militaires…ainsi que (à plusieurs reprises, ndlr) sur la résidence du Chef de l’Etat ».


Le ministre Ahoua Don Mello, au nom du président Laurent Gbagbo, a appelé le peuple à « continuer la résistance » avant de les inviter à « rester déterminé dans la lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique ».

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article