LE MINISTRE BOHOUN BOUABRE ACCUEILLI EN HÉRO (VIDÉO), LE MESSAGE DU PRÉSIDENT GBAGBO

Publié le par thruthway

TOUT COMME A L'AEROPORT, CE VENDREDI 13 JANVIER  A IVOSEP

LES IVOIRIENS DEVASTES PAR LA DOULEUR ET LA COLERE ONT  CHOISI D'OVATIONNER LA DEPOUILLE MORTELLE DU MINISTRE PAUL ANTOINE BOHOUN BOUABRE

 

 

Le Group ACC


La dépouille mortelle du ministre d’Etat, Paul-Antoine Bohoun Bouabré, est arrivée hier atterri à 17h50 min, vendredi 13 janvier, d’Israël. L’émotion était à son comble à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouet. De nombreux Ivoiriens qui ont effectué le déplacement avec à leur tête, la quasi-totalité des dignitaires du Fpi conduits par Miaka Ouretto, président du parti.



 


Le cercueil est sorti du pavillon d’honneur à 18h20 min pour être exposer devant l’édifice où une prière a été dite par l’Abbé Djidji. Avant que le corbillard, happé par les parents, amis, connaissances et les autres Ivoiriens, ne s’ébranle vers Ivosep à Treichville où le cortège est arrivé à 19h. Fait notable, aucun membre du gouvernement Ouattara n’était présent hier à l’aéroport pour soutenir la famille éplorée. Paul-Antoine Bohoun Bouabré est décédé dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 janvier dernier à 2h30 min à l’hôpital Hadassad Ein-Kerem de Jérusalem (Israël), des suites d’une insuffisance rénale aigüe. Sa dépouille est arrivée à Abidjan accompagnée par Bruno Guéhi Blé, frère et ami du défunt, et Christophe Bazo, son oncle et confident.

 

 

Message de condoléances du Président Laurent Gbagbo

 

http://photo.ivorian.net/media/var/albums/Actualite/Gbagbo.rci.jpg?m=1293474655

 

C'est avec une vive émotion que le Président Laurent Gbagbo a appris le décès du Ministre d'Etat, Paul Antoine Bohoun Bouabré.


Le Président Laurent Gbagbo s'incline devant la dépouille du Ministre d'Etat et salue la mémoire de ce grand patriote. 


En ce moment douloureux pour la Côte d’Ivoire, le Président Laurent Gbagbo tient à rendre hommage à l'illustre disparu dont les grandes qualités professionnelles ont permis à la Côte d’Ivoire de révéler au monde une dimension de son génie. En effet, pendant et après ses fonctions ministérielles, le Ministre d'Etat Paul Antoine Bohoun Bouabré, a su donner à notre pays, les armes nécessaires pour bâtir sa propre histoire avec la conviction selon laquelle, l'affirmation de notre souveraineté passe nécessairement par la prise en main de notre destin. Il a à cet effet permis à l'Etat ivoirien de mobiliser par des efforts endogènes les ressources nécessaires pour l'accomplissement de ses missions régaliennes dans les conditions d'extrêmes difficultés. La volonté du Président Laurent Gbagbo de sortir son pays du cercle de l'endettement a été parfaitement mise en oeuvre par le Ministre d'Etat Bohoun Bouabré à travers le budget sécurisé qui consiste à faire concilier les engagements de l'Etat avec ses propres capacités financières. Le Président Laurent Gbagbo garde de lui, l'image d'un collaborateur engagé, travailleur et loyal. 


C'est pourquoi le décès du Ministre d'Etat constitue une perte énorme pour la nation ivoirienne, pour le FPI/CNRD et pour sa famille. 


Les conditions du décès du Ministre d'Etat Paul Antoine Bohoun Bouabré, donnent au Président Laurent Gbagbo l'occasion de relever l'indispensable solidarité que l'Etat doit manifester à l'égard de tous les citoyens, notamment ceux qui l'ont servi avec abnégation. Cette solidarité doit transcender les clivages politiques. Telle a été le sens profond de son action politique en tant que Chef d'Etat. L'Etat a le devoir de réguler la vie sociale des citoyens dans un esprit de rassemblement. Par conséquent, rien ne peut justifier que l'Etat refuse sa solidarité à l'un de ses illustres serviteurs à plus forte raison empêcher ce dernier d'avoir accès à ses propres moyens vitaux à cause de ses opinions politiques.


Au nom de la solidarité de l'Etat et de la République, le Président Laurent Gbagbo, adresse ses sincères condoléances à la nation ivoirienne, au FPI/CNRD et à la famille du Ministre d'Etat Paul Antoine Bohoun Bouabré. Que Dieu lui accorde sa miséricorde. Qu'il repose en paix. 



Pour le président Laurent Gbagbo, le Ministre Koné Katinan Justin 

 

 

Publié dans Necrologie

Commenter cet article

K
Yako! Prési, tout cela est triste. mais la lutte continue car nous te savons fort moralement. Rien de tout ceci ne peut vous ébranler car vous avez mis votre confiance dans le seigneur.<br /> Au secours!!! qui va donc libérer la Côte d'ivoire des griffes du pouvoir sanguinaire et génocidaire de dramane ouattara le mossi?
Répondre