Le point de la liberté de presse en Côte d'Ivoire

Publié le par thruthway

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTD4ejvjS0PpfjWVIiDXoApF41WGQhQkkh9SRB5pfgbmsCrct6mHier était le journée mondiale de la liberté de la presse. Comme à son habitude, "Reporters sans frontières" a produit un rapport sur la situation de la liberté de la presse dan le monde.

Dans ce rapport, "Reporters sans frontières" soulignait le recul de liberté de la presse dans de nombreux pays européens et les mauvais résultats récurrents de plusieurs Etats africains. Parmi ces pays africains, on peut citer la Côte d'Ivoire qui, depuis la prise du pouvoir par la force du camp Ouattara, a reculé dans la pratique de la démocratie.

On ne compte, jusqu'à ce jour, aucune presse d'opposition qui pourrait assurer la pluralité d'opinions et la contradiction, fondements de toute démocratie qui se veut moderne.

Au niveau des médias d'Etat (télévision, radio, presse écrite) c'est l'apologie de la pensée unique. La TCI (télévision pro-ouattara) n'offre aucun espace de libre échange ou de débats d'idées. On ne fait que les louanges de Ouattara qui apparaît comme le seul homme parfait. Le méchant, le Démon; c'est 'Gbagbo et sa clic".

Le président du FPI, M. Afii N'Guessan qui avait voulu sorti de la pensée unique en organisant une conférence de presse, depuis sa résidence surveillée, en a fait pour ses frais. Il a été stoppé et amené manu-militari au QG d'Alassane ouattara, pour être transféré ensuite comme prisonnier à Bouna (au nord-est de la Côte d'Ivoire).

Les journalistes pro-Gbagbo sont actuellement traqués. D'autres ont dû fuir pour se réfugier dans des pays voisins. On peut dure dans ce cas, 

Vive la Côte d'Ivoire de Ouattara où la contradiction est un crime!

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article

lasko 04/05/2011 09:43


nouvelle musique pour Gbagbo

http://www.youtube.com/watch?v=8oCmf2heptw