LE VIEUX KOUASSI, LE PERE D’UN CADRE DU FPI, VIENT D’ETRE ASSASSINE PAR LES FRCI.

Publié le par thruthway

http://img.over-blog.com/300x226/4/05/09/28/Cote-d-Ivoire/Youpougon3.jpg

 

 

AU MOMENT OU, SUR LES PLATEAUX DES MEDIAS FRANCAIS OUATTARA ANNONCE QUE LA PAIX EST TOTALEMENT REVENUE SUR TOUTE L' ETENDUE DU TERRITOIRE IVOIRIEN A ZIKISSO : LE PÈRE D'UN CADRE DU FPI BATTU A MORT



Le vieux Kouassi Jean-Baptiste, 80 ans passés et originaire de Zatoboua à 10 Km de Zikisso est décédé le mercredi 7 septembre 2011 dans un centre de formation sanitaire d’Abidjan où il a été évacué d’urgence. Le vieux Kouassi Jean-Baptiste n’est autre que le père de Prosper Kouassi, cadre du Fpi, vice-président du Conseil général de Lakota.

 

Jean-Baptiste Kouassi avait été admis dans cet hôpital abidjanais des suites de violents coups de bottes et de cross que lui ont administrés quelques temps au paravent chez lui à Zatoboua, de nombreux éléments des Frci venus de Lakota. « Ils sont venus une première fois et ont frappé le vieux non sans lui demander de l’argent. Une autre fois, ils sont revenus plus nombreux et plus agressifs. Ils ont encore violemment bastonné le vieux. Ils ont tout abimé chez lui. Ils l’ont torturé. Ils l’ont trainé par terre dans sa cour et devant tout le village. Ils ont demandé au vieux de lui montrer là où son fils a gardé l’argent du cacao-café qu’il a volé avec les Tapé Do, Henri Amouzou et autres. Le vieux a dit ne rien savoir de tout cela, mais ils l’ont copieusement battu. Ils sont vraiment méchants. On savait qu’il n’allait pas survivre », témoigne la gorge nouée d’émotion, des habitants de Zatoboua joints par téléphone.

 

Frotowoulé Soumani

Publié dans Droit de l'homme

Commenter cet article