les signaux de la RTI bientôt rétablis

Publié le par thruthway

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRK-5rXjNNPrCKfGSNgH5tJI6P3BGBpBO5r_dBKF_b2KHb3rYMRvQMalgré les échanges de tirs encore perceptibles autour de la télévision d’Etat (RTI), des techniciens locaux sont à pieds d’œuvre ce jour, pour rétablir les signaux de cette télévision d’Etat, a-t-on appris d’une source de la direction de la RTI.

 

 

"C’est une mission difficile vu l’ampleur des dégâts, mais pas impossible", nous confie un des techniciens qui a requis l’anonymat.


Avec quelques matériels techniques de rechange qu’ils ont pu sauver dans un des magasins de stockage, des techniciens de la RTI, assistés de personnes ressources externes, sous la supervision de Benjamin Tchéfolo, le directeur technique, sont en passe de mettre en état de fonctionner, les installations et l’antenne de diffusion de la RTI, a-t-on appris de la même source.


Suites aux tirs croisés d’obus sur la RTI, opérés dans la nuit du 4 au 5 avril, par les hélicoptères d’assaut de la force française Licorne et de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), le matériel de diffusion dont l’antenne principale, a été fortement endommagé, a-t-on indiqué.


Il faut rappeler que depuis 72 heures les images et sons de la RTI ne sont plus perceptibles ; ni en Côte d’Ivoire, ni à l’extérieur du pays.


"Avec ces dommages subis par la radiodiffusion et la télévision ivoirienne, c’est l’ensemble des membres du gouvernement de Laurent Gbagbo, de la hiérarchie militaire et de la galaxie patriotique de Charles Blé Goudé, qui ne peuvent plus communiquer avec les populations ivoiriennes", a-t-on fait remarquer.


"C’est une situation difficile", nous confie Mme Boni Béatrice, jointe par téléphone au quartier de la Riviéra palmeraie, ajoutant que "nous sommes sans informations sur ce qui se passe dehors ; jusqu’à quand sortirons nous de ce calvaire ? Que Dieu sauve la Côte d’Ivoire".

 

Source: (Xinhua)

 

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article