Les troupes françaises quittent la Côte d'Ivoire le 11 avril

Publié le par thruthway

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRbJNQH4O0RFZE4X1u3sf3vSKkpBNvNGbqdapcievICKBgTz4U8FACette annonce a été faite, selon "The voice of Russia (La voix de la Russie)", par François Baroin au nom du gouvernement français.

 


"Le contingent français se retire de la Côte d'Ivoire dans la nuit du 11 avril", a annoncé le ministre français François Baroin, nous rapporte ce média russe.

Faut-il accorder du crédit à une telle déclaration quant  on connaît les revirements spectaculaires de Sarkozy et de son ministre Alain Jupé?


Ils disent une chose le matin et le soir ils font le contraire.


N'ont-ils pas affirmé sur tous les médias qu'ils suspendaient leurs frappes aériennes sur la Côte d'Ivoire et que la force française n'interviendra pas militairement au côté des rebelles?


Dépuis hier nuit à 21h GMT c'est exactement le contraire qui est entrain de se passer. La france a fait décoller ses hélico de combats, pour pillonner la résidence du président de la république pour faciliter son assassinat par la rébellion.


La dernière résolution (1975) de l’ONU sur la Côte d’Ivoire, votée le 30 mars à l’initiative de la France, s’est félicitée de la décision prise (…) de nommer un haut représentant chargé de la mise en œuvre de la solution politique d’ensemble » par de voies pacifiques. Cette résolution a engagé « toutes les parties à coopérer pleinement » avec ce haut représentant. Mais Alassane Ouattara, proche de Nicolas Sarkozy, a récusé ce haut représentant déjà désigné.


Il a déclenché des hostilités militaires en ouvrant des fronts à l’ouest, au centre et à l’est du pays avant d’engager la « bataille d’Abidjan » contre le Président Laurent Gbagbo ; et ce, avec l’appui de l’onuci et de la force française Licorne qui ont notamment détruit l’armement lourd de l’armée ivoirienne.

Publié dans Actualité militaire

Commenter cet article

A

A moins qu'ils ne soient obligés de partir dardar.


Répondre