Levée de l’embargo de l’UE, une décision de la cours de Justice de l’Union Européenne et non de Ouattara

Publié le par thruthway

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR25BIhIYTC1hVROdEdOCqPDpeaEJ-x-MDuIia3dFEVZXNgf5AxoQ« C’est une décision de la cours de Justice de l’Union Européenne et non de Ouattara »

 

C’est ce que nous a révélé hier, une source diplomatique à Abidjan et qui en sait beaucoup sur le mécanisme de règlement de ce genre de litige. « C’est une décision de la Cours de Justice de l’Ue qui s’impose à la Commission. Donc Ouattara et ses amis qui étaient au parfum de l’évolution de ce dossier lui ont demandé de faire une déclaration somme toute opportuniste pour faire de la récupération. Un point un trait » nous a indiqué  samedi en fin de matinée notre source.


En effet depuis le vendredi dernier, la Commission de l’Union Européenne a levé les sanctions qui frappaient le port d’Abidjan et celui de San Pedro. Ce dernier étant le premier port mondial d’exportation de cacao.


En clair désormais, les navires battant pavillon Ue qui avait repris progressivement et discrètement la destination ivoirienne, peuvent le faire. En dépit du « risque de guerre » déclenché en période de guerre par les assureurs. Par ailleurs contrairement à ce que laissent croire les pro-Ouattara, la partie n’est pas pas encore gagnée pour leur mentor et pour Soro Guillaume.

 

Car, les Fds contrôlent toujours les points sensibles de la capitale économique ivoirienne Y compris le Plateau et la commune de Cocody. En bons fuyards Soro et son parrain Ouattara ont trouvé refuge au Burkina Faso chez Blaise Compaoré. « C’est de là-bas qu’il a fait son fameuse discours à « sa nation ». nous dit-on. Le Président Gbagbo qui est toujours à la barre, s’adressera dans quelques heures à la Nation.

Publié dans Actualité judiciaire

Commenter cet article