Marine Lepen souhaite rencontrer Gbagbo à Abidjan

Publié le par thruthway

http://gbagbo.ci/filemanager/image/marine_le_pen.jpg«Nous avons lancé les demandes, les connections avec l'entourage du Président Gbagbo sont établies, on prépare tout ça et c'est bien parti, Marine [*] ne devrait pas tarder à être à Abidjan», nous livre en exclusivité pour «Koaci.com» le dimanche soir, un haut responsable du bureau politique du «Front national», le principal parti politique français d'extrême droite. Nous apprenons donc que la fille du célèbre leader politique français, Jean-Marie le Pen, qui a pris récemment la succession de son père à la tête du Front national (Fn) se rendrait en Côte d'Ivoire, afin de rencontrer le président ivoirien. L'objet de ce voyage serait la «souveraineté» si chère à Laurent Gbagbo et son camp. Notons que Jean Marie le Pen entretenait de bonne relation avec Houphouët-Boigny et s'était à plusieurs reprises rendu à Abidjan, dit-on, pour financer son parti politique afin de déstabiliser à l'époque, la droite
française. Affaiblit par des procès à répétition vidant ses caisses et son patrimoine, le Front national est à la recherche de fonds pour se relancer en vue de l’élection présidentielle en France prévue en 2012. Marine Le Pen, en progression dans les sondages (18%) y sera en lice. 
Plus que potentiel parasite pour le, sans nul doute, candidat à sa succession, Nicolas Sarkozy, la candidature de Marine Le Pen pourrait favoriser les amis socialistes de Laurent Gbagbo. En effet, le soutien ouvertement exprimé et maintenu du président français envers le leader de l'opposition ivoirienne à l'élection présidentielle, Alassane Ouattara, a créé un rejet massif du Président français (…). En attendant de voir Marine le Pen à Abidjan, la montée du «nationalisme» est palpable en Côte d'Ivoire. Les articulations rhétoriques du «principe de souveraineté» pourraient être le lien d'une alliance aussi paradoxale que stratégique.

Commenter cet article