OUATTARA AU POUVOIR, LA CÔTE D’IVOIRE ETOUFFE ET S’EFFONDRE :

Publié le par thruthway

OUATTARA AU POUVOIR, LA CÔTE D’IVOIRE ETOUFFE ET S’EFFONDRE :

COMMENT POUVAIT-IL EN ÊTRE AUTREMENT ?

 

http://www.infodabidjan.net/wp-content/uploads/2012/08/Dramane-Ouattara-le-fou.jpg

 

 

 

Alassane Dramane Ouattara, voilà un homme qui a marqué ces 20 dernières années de la vie de la Côte d’Ivoire par des actes incroyables ! Excusez du peu, mais c’est le premier qualificatif qui vient à l’esprit dès l’évocation des faits dont cet homme a été l’auteur dans ce pays d’hospitalité et de bonne convivialité. C’est vrai qu’un être porté par le mal, dont la vie est une succession de tricherie, de tromperie et de faux sous différentes coutures, ne peut produire que du mal !

 

Alassane Dramane Ouattara s’est retrouvé dans des intrigues de toutes sortes, jusqu’à être repéré par les puissances occidentales, grâce à l’activisme de Dominique F. Nouvian, une femme dangereuse aux dents très longues, qui réussit à emballer le vieux Houphouët à la fin de sa vie. Le reste, à commencer par la mort de l’ex gouverneur de la BCEAO, Abdoulaye Fadiga, que Ouattara remplaça en dehors de toute règle, puis l’occupation de fonctions dans les hautes sphères de décision en Côte d’Ivoire par cet homme reconnu comme Burkinabé, et la mort du vieux président Houphouët qui suivit, jusqu’au fait d’être placé par la France, en nous massacrant, à la tête de notre pays, le reste ne fut quasiment qu’un jeu d’enfant, tout en restant incroyable !

 

Aujourd’hui, soit un an et demi après l’installation de cet homme à la tête du pays, on constate, sans avoir besoin d’aucune qualification, que la Côte d’Ivoire va mal, très mal. Ce pays aux nombreuses potentialités va à la dérive ; il étouffe et s’effondre ! A la limite, il n y a plus d’Etat. Seulement un clan de profiteurs dont la plupart sont de grands bandits, des assassins, des apatrides, comme la maîtresse du jeu, devenue première dame, Madame Dominique Ouattara Novian. Le fait, dans l’affaire, c’est qu’il ne pouvait pas en être autrement, et pour cause :

 

OUATTARA EST UN HOMME FAUSSEMENT ASCENSE POUR N’ÊTRE QU’UN PION :

 

Le passage à la primature en Côte d’Ivoire de Dramane Ouattara a fait découvrir aux Ivoiriens que le « brillant économiste » qu’on leur avait imposé, en faisant de la séduction (Dominique F. Nouvian) et de la pression (les puissances occidentales) sur Félix Houphouët-Boigny, n’était qu’un exécutant, incapable de la moindre initiative économique. L’occident, comme toujours, a voulu à la tête de cet Etat important de l’Afrique de l’ouest, un homme de paille, un vaurien, qui exécuterait à la lettre sa volonté. Si en plus cet homme-là est un apatride, comme son mentor de femme, les impérialistes sans cœur de l’occident ne pouvaient pas mieux tomber. Le régime au pouvoir en Côte d’Ivoire avant le règne barbare et sanguinaire de cet apatride n’était certes pas blanc comme neige, en matière de bonne gouvernance ; mais il n’était pas dirigé par un homme soumis corps et âme à des maîtres extérieurs. Ouattara n’est en réalité qu’un larbin, au mieux un pion de Dominique Ouattara, sa désormais femme et patronne, et un esclave des puissances occidentales. Il n’est là que pour servir ces deux pôles d’influence, ou de décision. C’est pourquoi, il n’est pas étonnant aujourd’hui que cette femme et son fils se soient adjugé quasiment tout le négoce de cacao en Côte d’Ivoire, et que des crimes odieux soient faits dans l’ouest du pays, pour un contrôle total sur la production de cette matière première, sans aucune réaction du pouvoir ivoirien. C’est également pourquoi il ne faut pas s’étonner du bradage des richesses du pays aux Etats et multinationales occidentaux. Cet homme-là, c’est le point culminant de la servilité !

 

LE REGIME D’ALASSANE OUATARA NE PEUT RIEN POUR LES IVOIRIENS :

 

Le régime dirigé par Alassana Dramane Ouattara, devenu Alassane Ouattara, ne peut rien faire, ni pour la Côte d’Ivoire, ni pour les Ivoiriens. Tel n’est pas son objectif ! Cet homme a été placé pour des intérêts qui ne prennent pas en compte ce pays et ses ressortissants. D’ailleurs, tout intérêt qui n’entre pas dans les deux pôles d’influence de l’avènement de cet homme dans ce pays n’a rien à attendre de lui. C’est pourquoi tous ces Africains, surtout les ressortissants de la CEDEAO, qui l’adulent gauchement, dans une ingratitude indicible pour ce pays,  ne tarderont pas à se mordre les doigts, s’ils n’ont déjà commencé à le faire. Toutefois, c’est la situation des Ivoiriens qui est la plus grave, tous ces pauvres eunuques se disant du RHDP, qui croient avoir assouvi une revanche (mais quelle revanche !?) en portant à bras le corps cet homme, acceptant toutes sortes de combines insensées, pour l’imposer à la tête de l’Etat, ces Ivoiriens-là finiront par se demander quelle mouche les a piqués de s’allier à un être aussi vil, pour entraîner la nation ivoirienne dans des voies de perdition, des voies de souffrance, dans ce monde où l’on cherche à corriger les erreurs du passé. Alassane Dramane Ouattara ou Alassane Ouattara ne leur apportera que désolation. Certes, quelques uns d’entre eux, les Bédié, Banny et ceux qui décrochent de la promotion, arriveront à satisfaire leur égoïsme et leur désir d’en imposer aux autres ! Mais que représente cela devant la nuisance absolue sur un Etat et une nation, en faveur d’intérêts extérieurs ?

 

OUATTARA ET SES HOMMES NE PEUVENT QU’APPORTER LA DESOLATION :

 

« Le lépreux peut renverser le lait, mais il ne peut traire la vache ! » Voici, à peut près, la traduction des termes d’un proverbe Sénoufo, une ethnie du nord de la Côte d’Ivoire. Ce proverbe, en mettant en évidence le fait qu’il est plus facile de détruire que de bâtir, invite à la réflexion sur la situation du lépreux qui verse le lait : car le lépreux n’a pas pour fonction, pas même pour habitude, de verser le lait. Le lépreux qui verse le lait, c'est celui -là qui entreprend une action de destruction volontaire. Il détruit et c’est tout : sa seule intention est de détruire, point barre. Ce qui suit son action n’est plus de son ressort et il s’en moque totalement. Ces quelques mots sur ce proverbe bien de chez nous, pour dire que Dramane Ouattara est ses hommes sont comme le lépreux qui détruit sans se soucier du reste. « Rendre le pays ingouvernable » n’est guère difficile. C’était le slogan de Ouattara, et il y est arrivé, après avoir torturé des années durant ce pays par toutes sortes de nuisances. Bien sûr, pour tromper les naïfs, il a, au dernier moment, égrené de nombreuses promesses.

 

Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est sens dessus dessous. La vie humaine ne vaut plus rien dans ce pays. Et Ouattara se promène à travers le monde, à des coûts très élevés, pendant que le minimum vital est hors de prix pour le peuple ivoirien. Le plus grave, c’est que ce n’est qu’un début. Car les maîtres du larbin ont aujourd’hui des difficultés qui ne leur permettent pas de jeter ne serait-ce que de la poudre aux yeux pour continuer de tromper. Ouattara et ses hommes ont détruit le pays ; c’est tout ce dont ils sont capables, comme le lépreux qui verse le lait. Et comme ils sont toujours aux commandes, il faut s’attendre au pire, pour notre pays. C’est pourquoi il faut se tourner vers Dieu, qui est vivant et veille, qui n’abandonne jamais les siens ! Tournons-nous vers Notre Père dans les cieux : Il tient toutes Ses promesses.

 

Que Dieu bénisse, protège et libère la Côte d’Ivoire.


                                                                                                         NDA ADJOUA SUZANNE    

Enseignante   

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article