Rivalité au nord / Les rebelles de Ouattara se tirent dessus à Ouangolo

Publié le par thruthway

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS3Aud1GszzPyz_IhueF4qt3qxtW-IXh874UcFPAhJnQA2eFKmOWA

La ville de Ouangolo, dans le nord du pays avait une allure de ville morte le lundi 7 mars dernier. Pour cause, vers 9 heures ce jour, des affrontements ont, à la surprise générale, ont éclaté entre plusieurs membres des forces armées des forces nouvelles (Fafn). Des rafales de kalachnikov ont, durant près de 4 heures, secoué cette cité. Selon des témoignages, il s’agissait de l’expression d’une rivalité entre deux chefs militaires qui se disputent le poste de ladite ville. Les deux chefs se livrent une guerre de leadership qui a failli dégénérer. Saisi de la situation, le commandant Fofié Kouakou, chef du groupement d’instruction de Korhogo, qui a cette localité sous sa responsabilité, s’est dépêché sur les lieux pour empêcher tout débordement. Si bien qu’aux environs de 14 h, les armes s’étaient tues et le calme revenu dans la cité. Mais les populations apeurées ont préféré restée chez elle, donnant ainsi à la localité une allure de ville morte.

Source: Inter

Publié dans Actualité militaire

Commenter cet article