Scandale à la mairie d’Adjamé : « Le maire Rdr Youssouf Sylla a détourné plus de 2 milliards Fcfa ”

Publié le par thruthway

http://actualite.2ivoires.net/images_actualite/1260376438.jpeg

 

 


Dans une interview réalisée par le quotidien « Notre voie », le 5ème adjoint au maire Rdr (Rassemblement Des Républicains), le parti politique d’Alassane Ouattara, de la commune d’Adjamé, M. Abou Fané persiste dans ses accusations contre le maire Youssouf Sylla. Il soutient qu’il en a les preuves.



Notre Voie : Pourquoi avez-vous fermé la mairie, le jeudi 19 janvier dernier ?



Abou Fané : C’était illégal de fermer la mairie. Mais trop, c’est trop ! Je ne peux pas encourager la gabegie. Le président Gbagbo qu’on traite de tous les noms est mieux. Voyez-vous entre 1995 et 2001, du temps du Front Républicain avec le maire Amondji, M. Youssouf Sylla était 1er Adjoint et moi, conseiller municipal, la mairie d’Adjamé avait un budget de plus de 4 milliards fcfa. Alors qu’il y avait moins de commerces et de populations. Et curieusement sous la gestion du maire Youssouf Sylla, avec beaucoup de boutiques, une population nombreuse, la reconduction des contrats de location de nos espaces, le forum des marchés qui faisait 600.000 fcfa de recettes par mois, ces mêmes recettes sont tombées à moins de 200.000 fcfa et le budget est à moins de 2 milliards fcfa. C’est qu’il y a problème. J’ai donc voulu poser un acte à travers cette fermeture, pour attirer l’attention du président Alassane Ouattara sur cette gestion scabreuse du maire Youssouf Sylla afin qu’il prenne ses responsabilités.

N.V : Avez-vous été entendu ? 


A.F : Cette action a porté car, on m’appelle de partout, des Etats Unis, de la France et de la Suisse. Puisse que les ministres n’ont pu résoudre ce problème, il faut que l’inspection générale d’Etat vienne pour auditer les comptes de la mairie. En cinq jours, ils verront le trou. Le maire Youssouf Sylla a détourné plus de 2 milliards fcfa. J’ai les preuves et je suis prêt à une confrontation avec lui et les autres adjoints au maire que M.Youssouf Sylla dit être trempés dans cette gestion. Ces adjoints doivent parler pour se disculper. Moi, je ne me reproche rien. Lorsque j’ai interpellé le maire Youssouf Sylla sur l’absence des réunions du conseil municipal en Janvier 2009, celui-ci m’a dit à son bureau de laisser tomber cela et de prendre ma part. Je me suis opposé. Car, je ne veux pas être complice de cette gabegie au moment de rendre compte aux administrés. J’ai des preuves sur la vente des tickets parallèles, sur le forum des marchés, les contrats illégaux signés à terme et reconduits sans délibération du conseil municipal, les 130 magasins qui devraient revenir définitivement à la mairie, une mission fictive en Europe pour laquelle il a empoché l’argent des frais. Mon combat date de 2008. J’ai organisé une marche cette année-là pour dénoncer la vente illégale de la résidence du maire, patrimoine de la municipalité, par M. Youssouf Sylla à Zarou Imad à 70 millions fcfa. Celui-ci a construit des magasins sur le site. Je combats la mauvaise gouvernance mais je n’ai aucune animosité contre M. Youssouf Sylla qui est mon aîné que je respecte en tant que tel.



N.V : Il y a eu une récente inspection de la tutelle qui a ordonné la suppression du service contrôle à la mairie…


A.F : C’est vrai, c’était la deuxième inspection du genre. Elle a décelé un trou dans les recettes. Mais, le maire a demandé sans qu’il n’y ait une délibération du conseil municipal, de supprimer ce service. J’ai fait suspendre cette réunion de la municipalité, le mercredi 18 Janvier dernier, pour que toute la lumière soit faite sur cette gestion scabreuse. Puis, j’ai fermé la mairie le lendemain. Mme Assita Savané, adjoint au régisseur, a décidé de fracturer les portes et je l’ai giflée. Je l’assume. Elle m’a traité de farfelu en dioula. Ce que je n’ai pu supporter. Je suis son aîné et son patron. Elle avait préparé son coup puisque ses partisans étaient là tôt le matin. Ils m’ont agressé. La fille du maire a envoyé ses partisans pour m’agresser également. Je n’ai pas fait appel à mes proches. Le commissaire du 3ème arrondissement peut en témoigner. Ce sont plutôt des administrés choqués par mon agression qui ont failli lyncher le maire Youssouf Sylla.



N.V. : D’aucuns disent que vous êtes candidat à la mairie d’Adjamé. Est-ce vrai ? 


A.F : Cela ne m’intéresse pas. Je suis au service du développement de la commune d’Adjamé et des jeunes dont je suis leur leader. Le maire Youssouf Sylla, candidat à sa propre succession, m’a demandé d’être sur sa liste. J’ai refusé. Je lui ai dit que je serai sur la liste que le Rdr aura choisie. Et j’ai demandé aux trois autres candidats, Farikou, Inza et Kalilou, tous de la mairie d’Adjamé, de se mettre ensemble pour battre M. Youssouf Sylla. J’ai été candidat maheureux indépendant aux dernières législatives. J’attendais des primaires. Mais mon parti a fait son choix. Après les élections, je suis allé féliciter les deux candidats du Rdr. Ce n’est pas M. Youssouf Sylla qui a fait gagner le Rdr à Adjamé. C’est plutôt le nom du président Alassane Ouattara et la case sur le bulletin de vote. 




Entretien réalisé par Didier Kéi

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

K
laissons ces plaisantins. Ils sont tous les mêmes.Ils ont passé leur temps à critiquer le Président Laurent Koudou GBAGBO, alors qu'ils sont pires.
en tout cas GBAGBO "KAFFISSA".
Répondre
D
une seule rmarque,la DIOULACITé...ou du moins dioulacratie vraiment ces gens là ils seront servis
( elle ma insulté en dioula loool)
Répondre