SCANDALEUX! / DES CYBERCRIMINELS A LA TETE DU LIDER

Publié le par thruthway

http://medias.lepost.fr/ill/2011/09/18/h-20-2592628-1316316653.jpg

 

 

 

 

 

On ne se serait jamais douté que des responsables du LIDER (LDR) parti d’opposition à GBAGBO , seraient allé si loin dans leur campagne de dénigrement de M. Laurent GBAGBO. Et pourtant…

 

 

Les faits remontent à l’après 11 avril 2011, date noire pour tous les Ivoiriens. Dès l’instant où le Président démocratiquement élu a été pris en otage avec les membres de sa famille, des amis et proches collaborateurs, les masques (et non des moindres) ont commencé à tomber. Celui à qui on n’aurait jamais pensé avait pourtant le plus beau masque. Ses agents ont alors commencé à dénigrer le PR GBAGBO dans les différents groupes patriotiques. La dénommée « Soledad Zingha » en tête, l’accusait de tous les maux que connait notre cher pays. Elle se faisait le porte-voix du Sieur Koulibaly, parfois avec des propos beaucoup plus virulents que ceux du camp dit des rebelles.

 

 

Ses prédications étant comme une goutte d’eau dans la mer pour les vrais patriotes, elle et son camp décidèrent d’employer la manière forte : le piratage du CLIFCI (Comité de lutte contre l’ingérence française en côte d’ivoire –

 https://www.facebook.com/groups/contrelingerance/).

En effet, cette « grande amie intime » du Président de l’AN, créateur du LDR (comme RDR devenu LIDER pour des raisons évidentes), chantre de l’anti-gbagboïsme, qui écrit souvent sous le pseudonyme de Mahalia Nteby, Nathalie Yamb alors simple membre se retrouve aujourd’hui « admin (du CLIFCI) par on ne sait quel tour de passe-passe », Alors que tous les administrateurs de ce groupe régulièrement établis comme le désigne ce document –

 http://www.calameo.com/books/000599234bdf5af156e67 - avaient perdu leurs droits d’administration « par on ne sait quel tour de passe-passe ». 



Une Mission Cybernétique Criminelle 



« Après les agissements douteux, inconstants, et lugubres de Mamadou Koulibaly, et du LIDER à l'encontre de ses camarades d'hier, ces dispositions que nous avions prises, datant du mois de mai 2011, un peu plus de 5 mois après la création du groupe CLIFCI comportant un peu plus de 7000 Membres (https://www.facebook.com/groups/contrelingerance/doc/200648383304466/ ) ,

concernant la sécurité du groupe, et de ses membres, s'est avérée vraie.
En effet, depuis le mois de juin, nos camarades Admins, avaient soupçonnés des attaques du groupe CLIFCI rapporte Jean Claude Pastor, Nathalie Callede ,et 5 autres membres joints au téléphone, membres fondateurs et administrateurs du CLIFCI 
(comme peux l’attester ce document datant du 28 Février 2011 - http://www.calameo.com/books/000599234bdf5af156e67 Ndlr ) »



***** Citation 1*****


Guy François Olinga


MESSAGES DE CLIFCI SUR FOND NOIR ILLISIBLES


Depuis ce matin, les messages en provenance de CLIFCI qui entre dans ma boîte de réception sur Hotmail ont un fond noir et sont pas conséquent illisibles. Je soupçonne une attaque. Mais je désire une investigation. Merci.


2 juin, 12:37


*****Fin de citation****



… puis le 7 juin, commençait l'œuvre des pirates, des cybercriminels.



*****Citation 2*****


Woodji LeliondeGahoulou


Que ce passe t il? Il n'y a que trois admin. qui a supprimé les autres admins?


7 juin, 15:02


*****Fin de citation*****



et quelques heures plus tard, soit à 18:09 nous nous rendions comptes que cela était une attaque 


*****Citation 3*****


Nathalie Callede il n'y a plus aucun admin sur le CLIFCI
7 juin, 18:09 • J’aime 


*****Fin de citation*****



Pendant 3 mois le CLIFCI demi de ses administrateurs, vitrine incontournable du réseau était la proie de toutes les velléités. Les membres et administrateurs, avaient décidé de mener leur investigation, pour ainsi dire, découvrir si cela viendrait de FACEBOOK, ou des membres RHDP connus pour leurs actions de Cyber-Piratages et autres crimes.



« Grande fut, notre surprise à tous de découvrir que c’était en réalité, la Numéro 2 du LIDER et son parti qui pouvait être à la tête de tels actes répréhensibles, car sous les "yamb" de nathalie, se cache en vérité une usurpatrice, piètre menteuse, dangereuse manipulatrice, et un personnage à la tête d'escroquerie d'état

(http://www.abidjan.net/questions/reponses.asp?id=490 ), tous les arguments qu’elle et son amant de MK donneront, ne seront que du remplissage, car les faits et les preuves sont plus que établis » rapporte un membre du groupe qui identifie formellement Nathalie YAMB et le LIDER comme des « crabes dans un panier de rats ».


Intrusion dans un système informatique

 


Sauf que, toutes les investigations menées par les administrateurs sur les auteurs de ce « crime » , qui est du piratage, vols de données informatiques, sont sanctionnées par les lois internationales en vigueur :


L'accès frauduleux et le maintien dans un système (c'est-à-dire qu'il ne s'agit pas de pénétrer par mégarde, mais bien d'y rester – Comme il en est le cas de Nathalie YAMB, qui en est devenue seule administratrice au compte du LIDER) est puni d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende.


S'il en résulte une altération, soit des données contenues (suppression ou modification comme en témoigne la modification de la charte d’admission et d’utilisation du clifci et autres données contenues sur le CLIFCI ), soit du fonctionnement même du système, les peines prévues sont de deux ans de prison et de 30 000 euros (Article 323-1 du Code Pénal).


Bien que la notion de maintien dans un système informatique suppose un accès préalable, celui-ci peut être autorisé tandis que le maintien, ne l'est pas (Cour d'appel de Paris,14 janvier 1997).



Dégâts intentionnels

 


L'atteinte volontaire au fonctionnement d'un système informatique est punie de trois ans de prison et de 45 000 euros d'amende (Article 323-2 du Code Pénal).
L'introduction frauduleuse de nouvelles données, leur suppression ou leur modification est puni de trois ans de prison et de de 45 000 euros d'amende (Article 323-3 du Code Pénal).


De plus l’individu à l’origine de l’infraction pourra être recherché et condamné à des dommages et intérêts pour le préjudice (perte de clients, de commandes, de notoriété…)


Etablissement de faits avérés

 


C'est ainsi que le 1 septembre 2011, Nathalie Yamb dite Maahalia Nteby, la «yamb » camerounaise de Mamadou Koulibaly et Membre Fondateur du LIDER, (parti d'opposition et de dénigrement de LG et du FPI,) pourtant haut Cadre au sein de la téléphonie mobile MTN et trempée jusqu’au cou dans une histoire d’escroquerie de plus de 60 Millions de francs CFA

(http://www.africatime.com/ci/nouvelle.asp?no_nouvelle=445955&no_categorie=3 ) venait après ce "coup d'état" virtuel à être l'Admin d'un groupe, appelé à défendre les intérêts de la Côte d'Ivoire, et elle s’y maintien depuis, sous consignes directes des cadres du LIDER, avec à leur tête Mamadou Koulibaly, cela ne pouvait être autrement, sinon elle aurait été rappelée à l’ordre au moins, pour éviter toute confusion.



Probités Douteuses, Parti Moribond

 


Mais, la question que nous nous posons est ; pourquoi choisir de s'attaquer à un groupe sur FACEBOOK alors qu'ils prétendent avoir plusieurs militants?
Cela relève vraisemblablement d’une manifestation démesurée, de s’accaparer des acquis des autres, comme des « apprentis sorciers » s’attribuant le mérite d’être les plus grands magiciens du royaume, balivernes !

 



Makanie Cissé

Publié dans Cyber-Criminalité

Commenter cet article