Sommet de l’Uemoa. Fologo, chef de la délégation ivoirienne.

Publié le par thruthway

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRsQJbmPPf3-o3nO7ToIXExiTVG4LfnLWsENB6Te5Kz7c-sMpleIgLe Président Laurent Dona Fologo conduira la délégation ivoirienne à Bamako lors du prochain sommet ordinaire des Chefs d’Etats de l’Uémoa prévu pour samedi 22 janvier.

Il sera accompagnés de 2 membres du gouvernement. Le porte-parole du gouvernement, le Ministre Ahoua Don Mello a confirmé jeudi l’invitation du Président Laurent gbagbo, malgré la suspension du pays de l’Uemoa.

La situation politique qui prévaut en côte d’Ivoire sera à l’ordre du jour de cette rencontre. Les chefs d’Etats doivent statuer sur la décision des Ministres des finances de reconnaître le candidat malheureux Alassane Ouattara, comme président, en marge des compétences originelles de l’union.

La session ordinaire du Conseil des ministres de l’Uémoa qui s’est  tenue le vendredi 07 janvier, prévoyait initialement de se prononcer sur la crise ivoirienne, mais ce point a finalement été annulé en attendant que ne se réunissent les chefs d’Etat de l’organisation, le 22 janvier prochain à Bamako.

Le Conseil des Ministres de l’Uémoa avait, le 23 décembre 2010, au cours  d’une session extraordinaire en Guinée-Bissau, dit ne reconnaître que la signature du candidat malheureux aux élections, Alassane Dramane Ouattara, soutenu par la France.

Le Conseil constitutionnel ivoirien, plus haute juridiction ivoirienne chargée de donner les résultats définitifs de l’élection présidentielle a proclamé Laurent Gbagbo, élu (51, 45%) contre son adversaire Alassane Ouattara (48%). Le chef de la mission de l’Onu en Côte d’Ivoire, en violation de son mandat, a lui, déclaré sur les médias français, Alassane Ouattara, élu.

Publié dans Economie

Commenter cet article