Vague d’arrestations et d’assassinats en Côte d’ivoire, la jeunesse du FPI à Londres réagit

Publié le par thruthway

Cote d’Ivoire : Déclaration de la JFPI-UK relative à la vague d’arrestations de brimades et de tortures des pro-Gbagbo par le régime dictatorial d’Alassane Dramane Ouattara

 

logo-fpi.2-copie-1

 

 

Depuis l’imposition par les armes d’Alassane Dramane Ouattara à la tête de l’état de Cote d’Ivoire, une violence politique barbare s’abat sur les partisans du Président élu Laurent Gbagbo dans l’indifférence coupable de la communauté dite internationale qui est pourtant responsable de cette tyrannie. Selon les organisations des droits de l’homme, ce sont plus de 2000 civils qui ont été tués par les FRCI et Dozos depuis Avril 2011 alors que la guerre est finie. L’insécurité généralisée due aux milliers de mercenaires recrutés par Alassane Dramane Ouattara qui ont gardé leurs armes à la fin de la guerre sert aujourd’hui de prétexte pour le régime d’Abidjan pour éradiquer le FPI selon les propres mots de Soro Guillaume. En effet, ce plan d’éradication conçu par Ouattara et piloté par Soro est exécuté par la milice tribale des FRCI dans le but de taire et faire disparaitre toute opposition politique significative contre le régime dictatorial et sanguinaire de monsieur Dramane Ouattara. Le FPI, fer de lance de cette opposition, pionnier des luttes d’émancipation et  véritable alternative démocratique crédible en Cote d’Ivoire est la cible principale de ce plan d’éradication.

 

En effet, le 18 Aout le siège du FPI à Abidjan est attaqué par les miliciens pro-Ouattara brulant les véhicules, dérobant plus de 2 millions de franc CFA, saccageant tout et enlevant des dirigeants et membres de la JFPI qui étaient en réunion de travail. Le même 18 Aout le Secrétaire Général adjoint du FPI (Alphonse Douati) est arrêté et incarcéré a la DST (police secrète).  Le 21 Aout Soro Guillaume lance une fatwa d’éradication du FPI sur son blog que l’hebdomadaire Jeune Afrique publiera.  Une veritable incitation au meurtre des militants du FPI. Le 26 Aout le Secrétaire General du FPI (Laurent Akoun) est enlevé et incarcéré par les FRCI alors qu’il était en tournée politique à l’intérieur du pays. Le 24 Aout, sur instruction de Ouattara et usant de corruption, certains éléments de la police Ghanéenne tentent d’enlever et extrader Koné Katinan Justin  porte parole du Président Gbagbo en dépit de son statut de refugié politique. Au même moment des centaines de jeunes et autres personnes soupçonnés d’être des partisans du Président Laurent Gbagbo sont enlevés, torturés et pour certains assassinés aussi bien a Abidjan que dans plusieurs localités du pays. En Cote d’Ivoire, il n’y a plus de liberté politique surtout pour ceux qui soutiennent le Président Gbagbo.

 

La JFPI-UK s’indigne et condamne cette situation intolérable et en appelle surtout a tous ces pays et organisations (France, USA, ONU, Union Européenne, CEDEAO etc...) qui ont fait la guerre aux Ivoiriens, imposé des embargos inhumains sur les médicaments et violé la souveraineté de la Cote d’Ivoire pour installer de force Alassane Dramane Ouattara. Les idéaux de démocratie que vous avez utilisés comme paravent pour justifier vos actes sont aujourd’hui foulés au pied par le dictateur d’Abidjan qui va même jusqu'à massacrer des centaines de refugiés pro-Gbagbo dans des camps sous protection de l’ONU comme ce fut le cas a Nahibly le 20 Juillet dernier. Le constat aujourd’hui est que,  Alassane Dramane Ouattara est incapable de gérer la Cote d’Ivoire et y ramener la paix, la stabilité et le développement.

 

La JFPI-UK exige par conséquent, l’arrêt de la violence politique du régime Ouattara contre les membres du FPI et des populations civiles Ivoiriennes, la libération de tous les prisonniers politiques détenus et torturés par le régime Ouattara, la poursuite par la justice Ivoirienne et internationale de ceux qui font l’apologie du génocide politique dont Soro Guillaume, l’ouverture d’un dialogue franc avec l’opposition  en vue de stabiliser la Cote d’Ivoire, réconcilier les Ivoiriens et organiser des élections crédibles seule voie du retour a la paix dans notre pays. 

Je vous remercie 

                                                                                                                                                             Fait à Londres le 29 Aout 2012.  Pour la JFPI-UK, le Secrétaire General : Patrick Beuseize

Publié dans Actualités politiques

Commenter cet article

KONE MAIMOUNA 31/08/2012 17:04


Merci Camarades car le soutien en vaut la peine. Nous sommes terrorisés par le regime dictatorial et sanguinaire de dramane. Il y a effectivement une insécurité généralisée dans tout le pays et
cela nous fait très peur. Mais que tous ceux qui soutienent ce régime sache qu'il y a un temps pour tout sur cette terre, et ce temps tire à sa fin.


On nous a parlé de solution, au lieu de cela ce n'est que des tueries, arrestations abusives, tortures des pro-GBAGBO et la pauvreté à grande échelle enregistrée.


Personne ne pourra éradiquer le FPI même pas les armes.


Il y a rien en face! Vive son Excellence Laurent Koudou GBAGBO! vive la Côte d'Ivoire. On ne peut pas nous imposer d'aimer dramane. ça jamais.