(Vidéo)France – La fille de Feu Robert Guéi, enceinte de 2 mois vient d’être assassinée

Publié le par thruthway

 

 


Campagnes CPM Afrique

 

 

Lu dans Derniere Heure Info


La famille du président du Conseil régional de Toulepleu, Dagobert Banzio est en inconsolable depuis la nuit du mardi 13 au mercredi 14 aout 2013. Les raisons, le décès subit de la fille à sa grande sœur et fille adoptive du Général Robert Guéi, assassinée par son concubin pour des raisons de jalousie. Kouassi Murielle Mélanie, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est passée de vie à trépas, par la faute d’un gros jaloux, qui, alors qu’elle était enceinte de quelques mois (02 mois), l’a tuée de plusieurs coups de couteau mardi soir à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Une annonce qui a créé consternation et pleurs dans les familles Banzio et Robert Guéi dont Mélanie était la fille adoptive. Ce, pour avoir grandi auprès de sa mère, très amie et voisine de la mère des enfants de l’ex-chef d’Etat ivoirien (…)

 
Laurence Aboh


Colombes – Une femme enceinte tuée lors d’un différend conjugal

http://www.connectionivoirienne.net/wp-content/uploads/2013/08/paris.jpg

Une femme enceinte de 31 ans est décédée mardi soir à Colombes, dans les Hauts-de-Seine, vraisemblablement lors d’un différend conjugal, selon une source proche de l’enquête.

 

Les faits se sont déroulés mardi soir aux alentours de 23h30. Quand les forces de l’ordre, appelées par une voisine, ont pénétré dans l’appartement, ils ont découvert le corps « complètement inanimé » d’une femme de 31 ans, en « état de mort aparente », a précisé une source proche du dossier. « Elle a perdu beaucoup de sang (…) il y a des traces de coups de couteau », ajoute cette source, précisant qu’ »un couteau ensanglanté » a été retrouvé dans l’appartement, bien que les causes de la mort ne soient pas connues avant l’autopsie qui doit être pratiquée ce mercredi.

 

La victime était enceinte de deux ou trois mois, selon des sources policières. Après avoir tenté de la ranimer, les secours ont constaté son décès à 00h30.

 

Un homme de 36 ans, son concubin, présent dans l’appartement lors l’intervention de la police, a été placé en garde à vue. Il doit être entendu par les hommes de la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine, chargé de l’enquête. Il était déjà connu des services de police.

 

Deux enfants de 2 et 12 ans étaient également dans l’appartement au moment de l’intervention des forces de l’ordre. Le plus âgé, « traumatisé », a été conduit aux urgences « pédo-psychiatriques », selon la source proche du dossier.

 

La Dépêche.f

 

 

Publié dans Faits divers

Commenter cet article