Voici le “commando” juridique du président Gbagbo

Publié le par thruthway

http://ivoire.telediaspora.net/portail/portail/photo/image/Emmanuel%20Altit.jpg

 

 

Comme l’a dit le français, Me Emmanuel Altit, avocat principal de la défense du Président Laurent Gbagbo devant la Cpi, l’équipe juridique sera chargée de prouver, avec des preuves et des mots, que l’ex-chef de l’Etat ivoirien, renversé par l’armée française, le 11 avril 2011, est injustement détenu au pénitencier de Scheveningen, un quartier de La Haye (Hollande). Et qu’il faut le libérer. Cette bataille pour le triomphe de la vérité qui s’ouvrira le 18 juin prochain à travers l’audience de confirmation des charges sera menée par une équipe hétéroclite de professionnels africains et européens aguerris. Dont nous vous proposons un aperçu :

 

Me Emmanuel Altit (avocat au barreau de Paris inscrit sur la liste des conseils de la Cpi),

 

Me Barouan Likagnéné Agathe (avocat au barreau de Côte d’Ivoire inscrite sur la liste des conseils de la Cpi),

 

Me Géraldine Odéhouri-Koudou (avocat au barreau de Côte d’Ivoire, Conseiller juridique, au Coordonnatrice des actions des avocats du Président Gbagbo),

 

Me Dako Zahui Toussaint (avocat au barreau de Côte d’Ivoire, Assistant juridique),

 

Me Gbougnon Jean Serges (avocat au barreau de Côte d’Ivoire, Assistant juridique),

 

Me Dirabou N’Caillou Mathurin (avocat au barreau de Côte d’Ivoire) et Jennifer Naouri (Case Manager).

 

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive parce qu’elle comprend d’autres avocats, d’autres spécialistes du droit international et des enquêteurs. Le regard est maintenant tourné vers la Cpi pour qu’elle cesse d’être, à partir du dossier ivoirien, « la juridiction la plus manipulée au monde ». Pour reprendre les termes de ce confrère de la presse internationale qui échangeait récemment avec nous sur l’indépendance de la Cpi.

 

Didier Depry

didierdepri@yahoo.fr

Publié dans Actualité judiciaire

Commenter cet article