Les salaires du mois de Décembre sont-ils vraiment hypothéqués?

Publié le par thruthway

http://news.abidjan.net/photos/photos/Screen%20shot%202010-12-15%20at%204.47.52%20AM.png

           Le ministre de l'économie Désiré Dallo

 

A en croire le camp  Ouattara, oui.

Lors d'une conférence de presse le lundi au Golf Hotel, Soro Guillaume a fait savoir que l'économie de la Côte d'Ivoire va mal. Les dernières ressources de l'Etat encore disponibles ont été utlisées, selon lui, à récruter des mercenaires par le camp Gbagbo.

Les journaux proches de Ouattara ont même titré à la une que désormais, c'est leur mentor qui détient la signature dans tous les régies financières aussi bien nationales qu'internationales où se trouvent logés les comptes de la Côte d'Ivoire. Mr. Ouattara a même écrit à la BCEAO, au FMI et à la Banque mondiale pour dire que désormais c'est lui qui a l'exclusivité de la signature et non Gbagbo laurent.

Mais après investigations, la réalité semble être toute autre. Les faits que nous avons recueillis prouvent le contraire.

1er fait: Le jeudi 9 Décembre 2010 un chèque 1,5 milliard de Fcfa signé par le ministre de l'économie Désiré Dallo (voir photo ci-dessus) nommé par Gbagbo laurent, représentant une partie des créances de la Côte d'Ivoire a été encaissé par  institution de Bretton Woods. Si cette institution ne reconnaissait ce gouvernement, elle n'aurait pas accepté ce chèque signé par le ministre de l'économie Désiré Dallo au compte de la Côte d'Ivoire qu'on pourrait accusé de faire du faux et usage de faux et être poursuivi par la loi, puisque dans l'autre camp il y a un ministre de l'économie et des finances Réné Diby nommé par Alassane Ouattara.

2ème fait: Depuis ce lundi 13 décembre les chèques portant la signature du nouveau ministre Désiré Dallo et concernent les salaires de tous les agents de l'Etat de ce mois de Décembre ont été acheminés à la BCEAO qui les a reçu et s'active à payer les salaires dès le 22 décembre de ce mois.

Ces faits montrent que les problèmes de signature qui aurait été arrachée aux nouvelles autorités ne sont, en réalité, que du bluff.

C'est sûrement fort de tout cela que l'actuel ministre de l'économie a annoncé le paiement des salaires dès le 22 de ce mois.

Il faut souligner d'ailleurs qu'à l'état actuel des choses, les régies financière de la Côte d'Ivoire ont déjà mobilisé plus de 100 milliards de Fcfa de ressources financières nécessaires (recettes fiscales, douanières et autres ressources parapubliques et appuis attendus) alors que la masse salariale de tous les agents de l'Etat (y compris le solde des militaires) fait environ 70 milliards de Fcfa. 


Publié dans Economie

Commenter cet article